fbpx
Actualités
Partager sur

72 radars « pièges » en France

72 radars « pièges » en France
Partager
Partager sur Facebook

L’association 40 millions d’automobilistes a publié lundi matin une enquête qui révèle de nombreux pièges que tendent des radars sur le territoire français. Situés en descente ou à des endroits cachés, ce ne sont pas, selon elle, des outils de prévention

Après la publication de son enquête, l’association ne s’arrête pas là, et compte remettre cet « audit participatif » au ministre de l’Intérieur Manuel Valls. 40 millions d’automobiliste va encore plus loin et affirme avoir les témoignages de 67 000 personnes depuis le mois d’octobre. L’association qui revendique 320 000 adhérents discerne environ 10 radars considérés comme des pièges et elle propose alors des mesures qui permettraient une meilleure « acceptation du système ».

Radar injuste

Des témoignages affirment qu’un radar sur une route entre Tour et le Mans, flasherait les automobilistes à plus de 70km/h, alors que la vitesse est limitée à 90km/h dans l’autre sens de la circulation : Les histoires recueillies (…) sont bien celles d’automobilistes qui ne s’opposent pas frontalement au système mais en dénoncent les excès.

40 millions d’automobiliste veut remettre son enquête aux députés

L’association compte remettre l’étude comportant trente-deux pages aux députés et aux sénateurs, et publie une carte de France répertoriant les 72 radars « pièges ». Effectivement, ils rapportent gros à l’état car en 2012, les radars mobiles au nombre de 4 047, ont flashé 21 millions de fois et ont rapporté 730 000 millions. Pourtant, il y a 66% de morts, selon la Sécurité routière en moins à proximité des radars car avant d’être prévenus les automobilistes ralentissent délibérément. La vitesse excessive reste la cause la plus importante de décès sur la route au nombre de 26%, et les français sont 28% à avouer qu’ils ne respectent pas les limites de vitesse.

Clémence Rouvellat