fbpx
Actualités
Partager sur

Le controleur se masturbait regardant une femme enceinte dormir dans le train

Le controleur se masturbait regardant une femme enceinte dormir dans le train

Un contrôleur de train a été condamné à deux ans de prison pour s'être masturbé sur son temps de travail près d'une passagère. La jeune femme enceinte s'était assoupie, son agresseur en a profité

La victime a déclaré qu’elle ne dormirait plus jamais dans le train après ce qui lui est arrivé. Alors qu’elle s’était endormie pendant son trajet de train, un contrôleur de 35 ans a commencé à se masturber devant elle. La jeune femme, par ailleurs enceinte de 6 mois, s’est réveillée terrifiée face à l’homme qui se touchait le sexe. Elle s’est alors mise à hurler mais personne n’est venue l’aider selon son témoignage lors du procès au tribunal de Bridgeport dans le Connecticut.

Elle confronte le contrôleur de train, il nie les faits

Lorsqu’elle s’est aperçue de ce que faisait le contrôleur, ce dernier a rapidement rangé son sexe, remonté sa braguette et s’est enfui. Lorsqu’elle l’a confronté, il a déclaré : ce n’était pas moi. L’accusé, Manny Ramos, a justifié sa subit envie de masturber car il était stressé par la gestion de l’ingénierie du train, et faisait face à des problèmes conjugaux.

La victime souhaite ses futurs employeurs soient au courant de son comportement

Pour la victime, le comportement du contrôleur de train doit avoir une influence sur le reste de sa carrière : En considérant cet horrible événement qui s’est déroulé pendant son temps de travail, je pense vraiment que ses futurs employés devraient être mis au courant de ce qu’il s’est passé. C’était clairement une agression sexuelle et ça devrait être notifié quelque part.

Le tribunal de Birmingham a finalement condamné Manny Ramos à deux ans de prison ainsi que 3 ans de probation. Il a également été inscrit au registre national des délinquant sexuels, ce qui devrait consister un gros frein à sa carrière, comme le souhaitait sa victime.

Source : Metro