fbpx
Actualités
Partager sur

28 précautions d'usage pour la cigarette électronique

28 précautions d'usage pour la cigarette électronique

Un groupe d’experts a autorisé ce mardi la cigarette électronique. Cependant, 28 précautions d’usage ont été retenues

l’Office français de prévention du tabagisme a étudié l’e-cigarette pour mieux la réglementer.

Porte d’entrée du tabagisme pour les jeunes ?

Alors que la cigarette électronique connait un grand succès auprès des Français, il est venu le temps de la règlementation autour de sa distribution et son utilisation.

Le professeur Bertrand Dauzenberg, pneumologue et président de l’OFT, a présenté mardi après-midi un premier rapport pour délivrer quelques conseils, en attendant les études fiables sur la dangerosité du produit par rapport à une vraie cigarette.

L’OFT propose, entre autres, d’interdire la vente de la cigarette électronique aux mineurs et aux femmes enceintes, d’empêcher la publicité autour de ces produits, de limiter la concentration de nicotine dans les e-liquides à 18mg/ml, contre 20 actuellement. L’Office préconise aussi de favoriser la vente dans des établissements spécialisés comme les bureaux tabac et d’interdire la vente de la e-cigarette dans les supermarchés.

Dernière mesure qui ne devrait pas plaire aux vapoteurs, l’OFT conseille d’interdire la cigarette électronique dans les lieux publics, à l’image de la cigarette, car elle pourrait constituer une incitation à fumer.

Vigilance face au succès

De nombreux utilisateurs sont contents de ce nouveau produit qui aide à arrêter la cigarette. Ce produit de substitution sera toujours mieux qu’une vraie cigarette pour un gros fumeur explique le professeur Dauzenberg. Cependant, le danger réel de la e-cigarette n’est toujours pas évalué.

Selon les fabricants, 500 000 français sont déjà adeptes de la cigarette électronique, et le million devrait bientôt être atteint d’après le président de l’OFT.

Selma Mihoubi