fbpx
Actualités
Partager sur

L’héritier du groupe Casino dépose une deuxième plainte contre Valérie Trierweiler

En mars dernier Xavier Kremlin arrière-petit-fils du fondateur de l’enseigne Casino, portait plainte contre Valérie Trierweiler pour détournement de fonds publics. L’homme persiste et pose une seconde plainte contre la première dame de France

Une première plainte contre la compagne de François Hollande avait été posée pour détournement de fonds publics en mars dernier par Xavier Kremlin : classée sans suite. L’homme ne s’arrête pas là et pose une seconde plainte contre la femme de François Hollande, il l’accuse de recel de détournement de fonds publics. Selon lui, Valérie Trierweiler occuperait des bureaux à l’Elysée et bénéficierait de personnels pour des fonctions pas clairement définies alors qu’elle n’est dépositaire d’aucune autorité légale selon l’agence Sipa.

Transparence à tous niveaux

L’homme n’appréciait pas lors de sa première plainte que Valérie Trierweiler soit entretenue par l’Etat et par les impôts des citoyens. Il avait confié au Progrès qu’il aimerait savoir où passe son argent : Il ne peut servir à loger, nourrir, blanchir, vêtir, payer les voyages ainsi que le personnel d’une dame avec qui la nation n’a aucun lien juridique. Aujourd’hui il conteste le fait que les activités de la première dame de France soient financées par l’argent public. Selon son avocate Me Buffard, l’homme espère que, par cette démarche, nous aurons des informations précises sur la situation de Madame Trierweiler a-t-elle déclaré sur RTL. Après l’affaire Cahuzac et la volonté d’une transparence au niveau politique, Xavier Kremlin affirme : à une époque où l’on nous demande une transparence totale, celle-ci doit s’appliquer à tous les niveaux de l’État, y compris au sommet. Sa démarche selon le conseil de l’héritier n’aurait rien de politique car il n’appartient à aucun parti politique.

Clémence Rouvellat