fbpx
Actualités
Partager sur

La baby-sitter tournait des vidéos porno avec une fille de 1 an

La baby-sitter tournait des vidéos porno avec une fille de 1 an
Partager
Partager sur Facebook

Une baby-sitter de 46 ans a été arrêtée pour avoir réalisé des vidéos porno avec un bébé âgé de 1 an

Laura Shoulders, une américaine de 46 ans originaire de Burns Flat en Oklahoma, a été condamnée à 27 ans de prison pour pornographie infantile après avoir tourné des vidéos à caractère pornographique avec un bébé de 1 an.

Elle rencontre un homme sur internet

Tout a commencé en 2012, lorsque Laura Shoulders rencontre un homme sur le site de petites annonces Craiglist. Commence alors une correspondance par SMS qui se muera rapidement en échanges à tendance érotique. Laura et sa nouvelle rencontre s’échangeront même quelques photos explicites.

Elle répond aux fantasmes pédophiles de son nouvel amant grâce à son métier de baby-sitter

C’est en 2013 que leur relation commence à prendre une tournure sensiblement différente et beaucoup plus trash : l’homme commence à faire part à la quarantenaire de ses différents fantasmes, notamment sa préférence pour le sexe avec les enfants. Contre toute attente, le fantasme de son interlocuteur ne choque pas Laura qui ira même jusqu’à satisfaire ses désirs.

Profitant de son travail de baby-sitter, elle commence à réaliser des vidéos avec son iPhone, dans lesquelles elle effectue des gestes sexuels sur une fillette âgée de 1 an.

La police retrouve les vidéos sur internet

Elle tournera trois vidéos en tout. L’homme, pleinement satisfait de ses vidéos pornographiques avec le nourrisson les publies ensuite sur internet. C’est grâce à une cellule policière spécialisée dans la traque des pédophiles sur internet que l’affaire éclate. Ils finissent par trouver les vidéos à caractère pédophile.

Laura Shoulders sera finalement arrêtée en décembre 2013 et inculpée en janvier 2014. Elle plaidera coupable et sera écrouée jusqu’en 2040 après quoi elle sera inscrite sur le fichier des délinquants sexuels. Voilà un fait divers qui risque d’altérer la confiance des parents envers les baby-sitter. Il y a quelques semaines une autre affaire relatait l’histoire d’une belle-mère, chargée de garder les enfants de son conjoint, qui avait forcé une petite fille à manger son propre caca.

Source : Metronews