fbpx
Actualités
Partager sur

Santa Barbara : atteint du syndrome d’Asperger, un étudiant tue 7 personnes

Santa Barbara : atteint du syndrome d’Asperger, un étudiant tue 7 personnes

Un étudiant tue 6 personnes et se donne la mort. Atteint du syndrome d'Asperger et blessé du rejet des filles à son égard, une folie meurtrière l'envahit

Un étudiant du campus de l’Université de Californie de Santa Barbara, l’UCSB, fait 6 victimes et tout autant de blessés avant de se donner la mort. C’est à Isla Vista, aux Etats-Unis, qu’un jeune homme, profondément mal dans sa peau est à l’origine d’une fusillade largement meurtrière.

Il a s’est avéré que le suspect de 22 ans, avait été interrogé peu avant le drame, par les services sociaux qui s’inquiétaient sérieusement pour sa santé mentale. Un tiers, proche du jeune homme et inquiet les avait prévenu. Les services sociaux ont affirmé que l’étudiant souffrait de troubles mentaux. La police lui avait donc rendu visite afin de s’assurer qu’il ne représentait pas un danger ni pour lui, ni pour les autres. Néanmoins, timide et poli, le jeune homme avait réussi à les convaincre de son caractère inoffensif.

Il présentait pourtant tous les symptômes de la maladie que l’on connaît sous le nom de syndrome d’Asperger, autrement dit, une forme d’Autisme très poussée.

Un étudiant meurtrier atteint du syndrôme d’Asperger

Le tireur de Santa Barbara; comme l’appelle les médias, est atteint d’une maladie mentale qui l’empêche d’avoir des relations sociales que l’on pourrait qualifier de normales.

Le jeune garçon avait d’ailleurs posté une vidéo inquiétante sur Youtube qu’il avait appelé « Châtiment ». Dans celle-ci, il exprimait son mal être d’être toujours vierge à 22 ans. Il se filmait au volant de sa voiture en exprimant sa solitude, sa haine du monde et son amertume envers les femmes qui le rejetaient. Il explique clairement vouloir les massacrer; C’est injuste. Je ne sais pas pourquoi les filles ne sont pas attirées par moi. Je ne mérite pas ça. Je suis l’homme parfait. Un gentleman suprême. Je massacrerai jusqu’à la dernière blonde gâtée pourrie et prétentieuse que je verrai (…) Toutes ces filles que j’ai tant désirées, elles m’ont toutes rejeté et regardé de haut comme si j’étais un sous-homme (…) Vous m’avez traité comme une souris. Maintenant je serai un dieu comparé à vous.

Il fait feu et tue 7 personnes innocentes

Il ne se cachait d’ailleurs pas d’être en possession de trois pistolets semi-automatiques 9 mm, achetées et enregistrées légalement.

Il aurait donc poignardé à plusieurs reprises trois hommes à son appartement, avant de sortir avec une arme à feu. Il tire à plusieurs reprise dans la rue et tue deux femmes de 19 et 22 ans. Il continue ensuite sa folie meurtrière au volant de sa BMW. En chemin, il croise par hasard la route d’un malheureux jeune homme qu’il abat. La police se lance alors à la poursuite du suspect, après qu’il ait tiré au hasard sur des passants, blessant au moins treize d’entre eux. La police ouvre alors le feu et le blesse. Le véhicule en heurte d’autres et s’immobilise. Le jeune homme se serait ensuite donné la mort.

Cette dramatique fusillade relance une fois de plus la polémique si controversée sur la possession d’armes à feu légalisée et trop peu contrôlée dans les foyers au Etats-Unis.

© Photo : DR