fbpx
Actualités
Partager sur

Morning News : libération d’Auschwitz, crash d’un avion en Espagne et les oreillettes interdites au volant

Morning News : libération d’Auschwitz, crash d’un avion en Espagne et les oreillettes interdites au volant

Le Morning News, c'est l'occasion de découvrir l'actualité du jour en 3 points. Le programme aujourd'hui : le monde commémore les 70 ans de la libération d'Auschwitz, un crash a fait 10 morts en Espagne hier et les oreillettes ne seront plus les bienvenues au volant

Soixante-dix ans après la libération du camp d’extermination nazi par l’armée rouge, le monde n’oublie pas. Aujourd’hui, chefs d’Etat venus des quatre coins du monde et survivants de l’Holocauste se réunissent à Auschwitz en devoir de mémoire. Après s’être rendu au mémorial de la Shoah ce matin, François Hollande prendra l’avion pour se rendre en Pologne et rejoindre notamment le président allemand Joachim Gauck, son homologue ukrainien Petro Porochenko. Jack Lew, le secrétaire américain au Trésor devrait également faire le déplacement, ainsi que le chef de l’administration présidentielle Sergueï Ivanov et les familles royales belge et néerlandaise. L’occasion de rendre hommage aux victimes mais aussi de clamer, ensemble, plus jamais ça. La cérémonie doit commencer à 15 h 30 à l’entrée du camp d’Auschwitz II-Birkenau.

Dix morts dont huit français dans le crash d’un avion en Espagne

Drame en Espagne hier. Le crash au décollage d’un avion grec de type F-16, a fait dix morts dont huit français. L’avion de combat devait effectuer des manœuvres dans le cadre d’un entraînement organisé par l’OTAN sur la base de Los Llanos, au Sud-Est du pays (base accueillant un centre de formation de pilotes d’élite de l’Otan). Selon le Ministère, l’avion aurait perdu de sa puissance au moment du décollage et s’est écrasé sur l’aire de stationnement . Bilan final : dix morts dont les Les deux pilotes grecs et vingt et un blessés.

Les oreillettes bientôt interdites au volant

Les accrocs du portable risquent de ne pas apprécier la nouvelle. Hier, Bernard Cazeneuve a présenté un plan de lutte pour réduire la mortalité routière, en hausse de 3,7% en 2014. Décision a donc été prise d’interdire l’utilisation des oreillettes au volant. Longtemps pointées du doigt pour le danger qu’ils représentent lors d’une utilisation en voiture, les casques et écouteurs n’ont désormais plus leur place sur la route. Objectif : améliorer l’attention des conducteurs. Les Kits mains libre Bluetooth embarqués, en revanche, ne seraient pas concernés par cette nouvelle mesure. Pour rappel, l’utilisation du téléphone en voiture est passible d’un retrait de trois points et de 135 euros d’amende.