fbpx
Actualités
Partager sur

Attentat à Boston : la CIA avait demandé la mise sous surveillance de Tamerlan Tsarnaev

La CIA avait demandé de placer sous surveillance l’aîné des frères Tsarnaev, a révélé mercredi un responsables américain du renseignement. Des déclarations qui relancent le débat sur le sérieux des services antiterroristes américains

Voici des révélations dérangeantes. La CIA avait demandé la mise sous surveillance de Tamerlan Tsarnaev, a confié mercredi un responsable américain du renseignement. Une information qui relance le débat quant au sérieux des services antiterroristes du pays.

En effet, l’agence de renseignement aurait reçu des informations d’un gouvernement étranger sur l’aîné des deux frères soupçonnés d’être les auteurs de l’attentat de Boston. La CIA avait exigé à l’automne 2011 que le jeune homme figure sur la liste des personnes à surveiller

La CIA a partagé toutes les informations fournies par ce gouvernement étranger avec les autres agences fédérales, a révélé à l’AFP ce responsable qui tient à rester anonyme.

Les FBI et la CIA mis au courant

Depuis l’attentat survenu à Boston le 15 avril, le FBI doit faire face à de nombreuses critiques concernant d’éventuels manquements dans le repérage des frères Tsarnaev. Le bureau fédéral a reconnu avoir reçu des autorités russes des informations sur Tamerlan, soupçonné d’être un partisan de l’islam radical. Mais les recherches de l’agence américaine n’avaient rien donné.

Par ailleurs, le Service de sécurité fédéral russe (FSB) avait transmis le 28 septembre 2011 à la CIA des informations en alphabet cyrillique sur Tamerlan Tsarnaev, le suspect tué la semaine dernière par la police.

La CIA a demandé qu’il soit intégré au système de surveillance des personnes susceptibles de commettre des actions terroristes, indiquant que Tamerlan pourrait être une personne d’intérêt, a expliqué la source.

Le FBI au Daguestan

Le nom de Tamerlan Tsarnaev figurait bien sur la base de données du Centre national antiterroriste (NCT), a précisé un autre responsable américain. A ce titre, le départ de Tamerlan pour la Russie début 2012 avait bien été noté mais à son retour aux Etats-Unis, toutes les enquêtes à son sujet avaient été closes, a indiqué la secrétaire sécurité intérieure, Janet Napolitano.

Pour tenter de comprendre pourquoi les Tsarnaev ont échappé à la surveillance américaine, le FBI s’est rendu au Daguestan dans le Caucase russe pour interroger leurs homologues ainsi que les parents des deux frères.

F. G.