fbpx
Actualités
Partager sur

Anti-mariage gay : la « manif pour tous » dérape avec violence

Anti-mariage gay : la « manif pour tous » dérape avec violence

Dimanche, des centaines de milliers d’opposants au mariage gay et à l’adoption par les couples homosexuels manifestaient à Paris contre le projet de loi sur le « mariage pour tous », non sans heurts

Ils étaient 300.000 selon la préfecture de police, 1,4 million selon les organisateurs. Un grand écart édifiant. Dimanche, l’avenue de la Grande Armée a vite été saturée et les manifestants anti-mariage gay ont débordé sur l’avenue Foch, puis sur la place de l’Etoile. Rapidement, des heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de l’ordre, qui empêchaient la foule de franchir les barrières interdisant l’accès aux Champs-Elysées. Les CRS ont repoussés avec des boucliers en plexiglas et des jets de gaz lacrymogènes les manifestants et ont évacué certains d’entre eux.

Les enfants visés

L’ambiance familiale a vite été entachée part ces débordements. Nous ne sommes pas entendus quand nous sommes des Bisounours donc nous passons à l’étape supérieure, a déclaré Christine Boutin, qui a fait un malaise quelques heures plus tard en respirant des gaz lacrymogènes. Du gaz lacrymogène a été lancé par les forces de l’ordre dépassées par la violence des manifestants. Un gaz qui aurait atteint les plus jeunes. Je veux dire mon indignation en apprenant qu’on avait utilisé, semble-t-il, des gaz lacrymogènes contre des familles qui étaient présentes avec leurs enfants et qu’un certain nombre avaient été gazées, a déclaré le président de l’UMP Jean-François Copé à l’AFP par téléphone, depuis la place de l’Etoile.

Laurent Wauquiez scandalisé

Présent lors de la « Manif pour tous », le vice-président de l’UMP Laurent Wauquiez s’est exprimé sur BFM TV : Ce qu’a fait le gouvernement est inacceptable. Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes sur des enfants. Comment peut-on justifier ça ? Le gouvernement ajoute la violence à l’autisme. Laurent Wauquiez va même jusqu’à réclamer des sanctions par rapport à ces débordements : La préfecture de police de Paris a essayé de contingenter la manifestation et le résultat a provoqué des violences. Elle doit être sanctionnée pour sa façon de gérer la manifestation. Pour Manuel Valls, les coupables sont à chercher dans le cortège. Le ministre de l’Intérieur a estimé dimanche soir que cette « manif pour tous » avait incontestablement parfois échappé à ses organisateurs mais que ces derniers ont été débordés par des groupes extrémistes, a-t-il déclaré.

Twitter ironise

En réaction à cette manifestation contre le mariage pour tous, sur Twitter le hashtag #ManifDeLaHonte a été abondamment alimenté de critiques ironiques ou consternées. Florilège :

#ManifDeLaHonte Selon les premiers rapports, ce serait un carnage : une gourmette cassée et trois carrés Hermés froissés.

« Alors les enfants qu’avez vous fait ce week end ? » « – Ben moi maîtresse je suis allé insulter les PD avec papa et maman » #ManifDeLaHonte

Vous emmenez vos enfants & vous vous battez devant eux ? Que vous êtes glorieux. #ManifDeLaHonte

Tu vas à la #ManifDeLaHonte et ta pas d’enfants en bouclier ? Non mais allo quoi ! Vous me recevez ?

J’ai offert ma place à une vieille avec un drapeau de la #ManifDeLaHonte, dans le métro: -Vous êtes gentil a-t-elle dit -Non, je suis homo!

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Incidents en marge de la Manif pour tous – 24/03/13 à 15h00

L. C.

Photo DR @AFP