fbpx
Actualités
Partager sur

Affaire Pistorius : Il oublie le code PIN du téléphone qu'il a utilisé le soir du drame

Le célèbre athlète handisport Oscar Pistorius, qui a abattu sa compagne Reeva Steenkamp le 14 février dernier ne se souvient plus du code PIN du téléphone qu’il a utilisé le soir du meurtre. Le mobile pourrait effectivement détenir de nombreuses informations indispensables pour le procès

MCE vous l’annonçait précédemment, la prochaine audience d’Oscar Pistorius le célèbre athlète sud-africain est prévue pour le 19 aout 2013, jour d’anniversaire de sa défunte compagne Reeva Steenkamp. En effet, l’homme est accusé d’avoir tué sa femme de quatre balles, le jour de la Saint-Valentin en la prenant pour un cambrioleur. Une histoire qui n’en finit pas de déchaîner les médias avec ses nombreux rebondissements.

Dernièrement des photographies de la scène de crime avaient fuité dans la presse. Des rebondissements qui ne cessent de troubler l’enquête. Mais cette fois-ci, selon le Daily Mail , Oscar Pistorius aurait oublié le code PIN de l’Iphone qu’il a utilisé le soir du meurtre de sa compagne. Evidemment, c’est un problème de taille pour la police qui tente désespérément de débloquer le téléphone, car celui-ci pourrait contenir des informations indispensables pour le procès. La perte de mémoire si soudaine d’Oscar Pistorius est-elle bien réelle ?

« Apple a mis des techniciens à notre disposition »

En attendant, le téléphone avait été retrouvé sur le lieu du crime, et plus précisément dans la salle de bain où gisait le corps de la défunte. Le lieutenant en charge de l’investigation, Vineshkumar Moonoo, a affirmé selon le Daily Mail que : Pistorius affirme ne pas se souvenir du code et nous ne parvenons pas à accéder les messages reçus ou envoyés cette nuit-là , l’homme a aussi ajouté : Je ne crois pas que cette perte de mémoire soit suspicieuse, mais le téléphone a clairement été utilisé jusqu’au moment du drame. Apple a mis des techniciens à notre disposition pour nous aider à le débloquer .

Plusieurs mobiles ont été retrouvés dans la salle de bain, deux Blackberry et un Iphone, ce qui laisserait penser aux enquêteurs que le couple s’était disputé avant que la jeune femme s’enferme à clef. Une affaire sordide et une enquête qui n’est pas prête d’être terminée

C.R.

Photo CC @Abaca