fbpx
Actualités
Partager sur

Mariage pour tous : la loi est validée par le conseil constitutionnel

Mariage pour tous : la loi est validée par le conseil constitutionnel

Vendredi 17 mai la loi concernant le mariage pour tous est validée. En effet, le conseil constitutionnel a à son tour adopté la loi permettant aux couples homosexuels de pouvoir se marier et de pouvoir adopter

Cela fait des mois que les manifestations font rage dans les grandes villes françaises. Les opposants au mariage pour tous ont fait beaucoup parler d’eux et n’ont pas abandonné leur lutte acharnée contre l’adoption de la loi. Pourtant malgré les nombreuses contestations, le président n’a rien lâché et, samedi 18 mai il promulguera la loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, ainsi que le droit à l’adoption.

Le conseil constitutionnel avait été saisi par les députés UMP

Selon la Haute juridiction, le mariage pour tous n’était contraire à aucun principe constitutionnel , la législation républicaine antérieure à 1946 et les lois postérieures, ont (…) regardé le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, cette règle n’intéresse ni les droits et libertés fondamentaux, ni la souveraineté nationale, ni l’organisation des pouvoirs publics a expliqué le Conseil, qui avait été saisi par les sénateurs et députés UMP, à la suite de l’adoption de la loi par le Parlement en avril dernier.

On ne peut pas démarier ou désadopter

Une loi que François Hollande s’est empressé de promulguer le lendemain, comme il l’avait promis lors de sa conférence de presse. Une dernière étape décisive, qui permettra de célébrer les premiers mariages gay en juin. Le Conseil, bien qu’il ait reconnu aux couples homosexuels le droit à l’adoption, a précisé qu’il ne leur reconnaissait pas un droit à l’enfant, le principe fondamental reste l’intérêt de l’enfant. Pendant ce temps en France les manifestations continuent, à Lyon comme à Paris, et les anti-mariages gay appellent à un grand rassemblement le 26 mai. Nathalie Kosciusko-Morizet s’adressait dimanche 19 sur BFM TV aux opposants au mariage pour tous et affirmait : On doit la vérité aux électeurs. Quand j’entends les uns ou les autres dire ‘on abrogera la loi’, comme si on pouvait démarier ou désadopter, je dis ce n’est pas vrai ! . La députée UMP reste réaliste dans ses propos, n’en déplaise aux opposants au mariage pour tous.

Clémence Rouvellat

Source : Libération

Photo CC @adrianapinos