fbpx
Actualités
Partager sur

Faso Soap : deux étudiants africains inventent un savon miracle contre le paludisme

Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko, deux étudiants à l’Institut international d’ingénierie de l’eau et l’environnement, ont mis au point un savon permettant de lutter contre le paludisme. Le Faso Soap est un constitue un espoir pour la population africaine, fortement touchée par cette maladie

Faso Soap, voici le nom de ce savon miracle censé lutter contre le paludisme. On doit ce remède au Burkinabè, Moctar Dembélé, et au Burundais, Gérard Niyondiko. Pour leur découverte, les deux étudiants de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et l’environnement (2iE), à Ouagadougou (Burkina Faso), ont gagné le concours Global Social Venture Competition (GSVC).

Ils deviennent ainsi les premiers jeunes, non originaires du continent américain, à recevoir la prestigieuse dotation de 25.000 dollars pour le premier prix et 1.500 dollars pour le prix du public.

Se protéger des parasites

La malaria est encore très répandue en Afrique et tue près d’un million de personnes chaque année sur ce continent. Malheureusement, peu de moyens existent pour prévenir cette maladie.

Les deux étudiants ont testé le savon sur des habitants de Ouagadougou. En utilisant le Faso Soap, la population se nettoie et se protège des parasites devenus résistants à plusieurs médicaments antipaludéens. Les inventeurs de ce traitement vont se servir de l’argent de leurs prix pour engager une seconde étude plus approfondie.

F. G.