fbpx
Actualités
Partager sur

Gironde : un lycéen poignarde un de ses camarades en plein cours

Gironde : un lycéen poignarde un de ses camarades en plein cours

Le drame s’est produit mardi matin dans le lycée professionnel de l’Estuaire à Blaye. L’agresseur a poignardé un élève de 15 ans pendant le cours. La victime se trouve dans un état grave

Le drame s’est produit mardi au lycée professionnel de l’Estuaire à Blaye (Gironde). Un élève a poignardé un autre jeune de sa classe lors d’une bagarre survenue en fin de matinée dans une salle de classe de l’établissement.

La victime, âgée de 15 ans, a été grièvement blessée par un canif, le lycéen a été hospitalisé et son pronostic vital est très réservé, a précisé le parquet de Bordeaux. L’agresseur, âgé de 17 ans, a été placé en garde à vue dans la gendarmerie de Blaye.

Poignardé à la gorge

La bagarre aurait éclaté lors d’un atelier de plomberie entre 11h00 et 11h30 devant une dizaine d’élèves, rapporte Sud Ouest.

Le parquet a précisé que Sylvain a été poignardé à la gorge avec une arme blanche, les témoins de la scène évoquent également l’utilisation d’une barre de fer. L’auteur de l’agression a ensuite pris la fuite avant de se rendre peu de temps après à la brigade de gendarmerie, située à côté du lycée, avec un membre de sa famille.

La victime, blessée à la carotide, a été prise en charge sur place par une équipe du Samu avant d’être héliportée au CHU de Bordeaux où elle a été opérée.

Un conflit personnel entre les deux élèves

Un différend entre les deux lycéens serait à l’origine de ce drame. Les deux lycéens étaient a priori calmes qui n’avaient jamais causé de soucis particuliers, a précisé Sylvie Flodezik, une déléguée FCPE.

Une cellule d’écoute et d’attention aux élèves et aux professeurs, composée d’un médecin, d’une infirmière, d’une assistante sociale et d’une conseillère d’orientation psychologue, a été mise en place dans l’établissement, a expliqué l’académie de Bordeaux.

Le parquet de Bordeaux a ouvert une enquête criminelle pour tentative d’homicide.

F. G.