Actualités
Partager sur

Scandale : 57 tonnes illégales de mouton britannique chez Spanghero

Scandale : 57 tonnes illégales de mouton britannique chez Spanghero
Partager
Partager sur Facebook

Pointé du doigt il y un mois suite à la découverte de viande de cheval dans les plats cuisinés du groupe, Spanghero fait face à un nouveau scandale. 57 tonnes de mouton britannique interdit d’importation en France ont été découvertes ce mardi dans l’Aude

Spanghero est au plus mal. Selon une information de RTL, des agents de la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires ont affirmé avoir découvert dans les entrepôts de Castelnaudary (Aude) deux lots de viande interdite en France.


Précisément cinquante-sept tonnes d’une viande découpée mécaniquement.

Cette méthode est interdite en France sur les bovins, ovins et caprins, puisqu’elle mélange la viande et les bouts d’os et de moelle. Le risque est que des prions (protéines), possiblement transmis lors du découpage, soit vecteur de la maladie de la vache folle et tremblante du mouton.

Spanghero se déclare victime

Barthélémy Aguerre, le patron de Spanghero, a confirmé au micro de RTL cette découverte et se défend : Il s’agit d’une négligence, rien de grave, qu’en tout état de cause Spanghero n’y était pour rien, une nouvelle fois trompé par son fournisseur. Spanghero, ajoute-t-il, ne sera pas condamné pour cela en justice, cette viande n’aurait tout simplement pas dû quitter la Grande-Bretagne, ce n’est pas de notre faute.

On ne connaît pas vraiment la responsabilité de la société Chaurienne à l’heure actuelle. Il faut dire que les circuits commerciaux internationaux sont d’une rare complexité. Plusieurs pays sont concernés par le transfert de cet immense stock de viande notamment la Grande-Bretagne et la Hollande. On ignore pour l’instant si une partie de cette quantité de viande a été commercialisée sur le territoire.

J. L.