fbpx
Actualités
Partager sur

Meurtre et viol d'Elodie Kulik : un suspect a été mis en examen 10 ans après les faits

Meurtre et viol d'Elodie Kulik : un suspect a été mis en examen 10 ans après les faits
Partager sur Facebook

Vendredi matin, après plus de dix ans d’enquête, un suspect a été mis en examen pour le meurtre, le viol et la séquestration de Elodie Kulik, jeune femme de 24 ans, retrouvée assassinée en 2002

A l’issue de 48 heures de garde à vue, un suspect âgé de 39 ans, a été mis en examen pour le meurtre, la séquestration et le viol d’Elodie Kulik, 24 ans, dont le corps en partie calciné a été retrouvé en janvier 2002, dans un champ à Tertry (Somme).

Nouvelle technique de reconnaissance ADN

Violée puis étouffée, la jeune femme avait eu le temps d’appeler les sapeurs-pompiers de son portable. Les enquêteurs ont pu distinguer, dans l’enregistrement de la conversation, deux voix d’hommes avec un fort accent picard. Mais l’enquête piétinait et si, après 10 ans, elle a enfin pris un tour nouveau, c’est grâce à une nouvelle technique de reconnaissance ADN.

Cet homme serait un «copain de beuveries et de virées nocturnes» du principal suspect, mort dans un accident de voiture, quelques mois après l’assassinat d’Elodie, selon le père de la victime.

Sept hommes âgés de 28 à 45 ans, ont également été mis en garde à vue et interrogés depuis mercredi matin, à la gendarmerie d’Amiens, dans le cadre de cette affaire.

– Jeanne Dorllan –