fbpx
Actualités
Partager sur

Défigurée par 3 pitbulls, une fillette de 3 ans se fait virer d’un KFC

Défigurée par 3 pitbulls, une fillette de 3 ans se fait virer d'un KFC

Une fillette américaine a été obligée de sortir du fast-food KFC où elle se trouvait avec ses parents. Les cicatrices sur son visage causées par une attaque de Pitbulls faisaient "peur au client" selon le personnel

Si Venez comme vous êtes est la devise de McDonald’s, l’une des plus célèbre chaînes de fast-food du monde, il semble que ce crédo ne soit pas partagé par ses concurrents, comme KFC . La semaine passée, Victoria, une fillette de 3 ans, était avec sa famille dans un restaurant KFC du Mississippi quand le personnel a demandé à ce qu’elle sorte de l’établissement car elle faisait « peur aux clients » . Attaquée par trois pitbulls en avril dernier, la petite fille comporte des cicatrices au visage ainsi qu’un pansement pour cacher la plaie qui se trouve désormais à la place de l’un de ses yeux.

Les parents révoltés créent un groupe Facebook pour défendre leur fille

Le comportement des employés de la célèbre chaîne de fast-food spécialisée dans le poulet a indigné les parents de Victoria, à tel point qu’ils ont posté une photo de leur fille sur Facebook en demandant : Ce visage-vous fait-il peur ?.

Ils racontent ensuite la mésaventure qu’ils ont vécu le jour où les employés de KFC leur ont demandé de partir : Ce précieux visage s’est vu demander de quitter les lieux parce qu’elle effrayait les autres clients […] Personnellement je le commanderai plus jamais dans un KFC et je vais écrire au président du groupe Les parents de Victoria ont d’ores et déjà reçu le soutient de 50 000 personnes sur la page Facebook.

Le porte-parole de KFC se fend d’un mot d’excuses

Face à ce scandale, la chaîne KFC a été obligée de réagir en par le biais d’un porte-parole qui a présenté ses sincères excuses et a déclaré : Nous n’avons aucune tolérance pour aucune sorte de comportement irrespectueux de la part de notre personnel. Quand nous aurons plus de détails, nous mènerons l’enquête et prendrons des mesures, et n’espérons rien d’autre que le meilleur pour Victoria dans sa convalescence.

Source : Metronews