fbpx
Actualités
Partager sur

Saint-Valentin : un Subway ferme ses portes après le scandale d'une affiche homophobe

À Angers, la Saint-Valentin n’était pas de rigueur pour tous les amoureux… Pas au Subway en tout cas ! En effet, une promotion plutôt douteuse affichée dans le restaurant stipulait que les couples hommes-femmes bénéficiaient d’un menu spécial Saint-Valentin. Le scandale n’a pas tardé à éclater

L’affiche de trop

Bien que la loi n’ait pas encore été votée par le Sénat, ce n’est pas une raison pour discriminer ouvertement l’homosexualité. Et ça, la franchise Subway l’a bien compris ! Le 14 février, un internaute poste une photo de la promotion sur Twitter : #Subway Angers ou l’homophobie revendiquée au nom de la liberté de conscience… Honteux. #mariagepourtous. Les réseaux sociaux s’emballent, la nouvelle est reprise par le compte Twitter du magazine TÊTU, porte-parole de l’expression libre homosexuelle. La polémique enfle d’autant plus qu’en bas de l’affiche est écrit : Discrimination ( ?) : Non, la loi sur le mariage pour tous a avancé, mais n’est pas encore ratifiée par le Sénat. Jusque-là j’utilise la loi de la liberté d’expression (sic).

La sanction grâce aux internautes

Alertée par les internautes de ce scandale, l’association gay et lesbienne d’Angers QUAZAR a menacé de porter plainte contre l’auteur de l’affiche pour discrimination, et a appelé au boycott du restaurant. La direction française de la chaîne Subway nie toute implication dans ces propos et a annoncé la fermeture exceptionnelle du site d’Angers. Quant au gérant de la franchise, il s’est confondu en excuses, certifiant qu’il voulait surfer sur l’actualité et faire le clown.

Une triste affaire qui serait passée inaperçue sans le web et les réseaux sociaux…

Manon Monmirel