fbpx
Actualités
Partager sur

Attentat à Boston : les théories du complot fleurissent sur le web

Au lendemain de l’attentat survenu sur la ligne d’arrivée du marathon de Boston, les conspirationnistes soupçonnent déjà l’Etat américain d’être derrière ces attaques. Les thèses du complot se multiplient sur le net

Alors que le FBI met tout en œuvre pour trouver qui se trouve à l’origine des deux explosions survenues lundi sur la ligne d’arrivée du marathon de Boston, les théories du complot fleurissent sur la toile. Nombreux sont les conspirationnistes qui soupçonnent l’Etat américain d’être derrière cet acte terroriste.

Parmi les journalistes présents à la conférence de presse donnée par Deval Patrick, gouverneur du Massachusetts, après l’attentat, se trouvait Dan Bidondi. Le rédacteur d’InfoWar, site d’Alex Jones (animateur adeptes des théories du complot), a voulu savoir si ce drame n’était pas encore une autre attaque de diversion mise en scène pour nous priver de nos libertés civiques et promouvoir la sécurité nationale tout en nous fouillant dans la rue jusqu’au slip ?. Le gouverneur a coupé court à cette théorie en répondant simplement : non.

Des attaques filmées

Les vidéos de ces attaques seraient pour certains la preuve qu’il s’agit bien d’un complot. En effet, la première explosion a été filmée et postée quelques heures après sur Boston.com. Ce drame a été filmé à l’image de l’assassinat de J. F. Kennedy ou du 11 septembre 2001.

Les conspirationnistes expliquent que les tueries de Sandy Hook et d’Aurora n’ont quant à elles pas été enregistrées sur vidéo.

Un homme mystérieusement perché sur un toit

Une photo postée sur Twitter suscite l’interrogation de nombreux internautes. Sur le cliché, on y voit un homme se promenant sur le toit d’un immeuble se situant au niveau de la ligne d’arrivée du marathon.

Première hypothèse : ce curieux a pris de la hauteur pour contrôler le bon déroulement des explosions. Ou deuxième hypothèse : l’homme avait simplement envie de voir la course.

Une vidéo qui suscite le doute

Une vidéo postée sur YouTube le 15 avril, jour de l’attentat, tente sérieusement de prouver qu’il s’agit bien d’un complot. Le clip montre qu’une page Facebook rendant hommage aux victimes a été lancée avant les explosions. Entre ceux qui pensent qu’il s’agit d’un coup monté et les autres qui prônent le décalage horaire, chacun se fera son opinion.

F. G.