fbpx
Actualités
Partager sur

Un enfant de 2 ans écrase sa mère en jouant dans la voiture

Un enfant de 2 ans écrase sa mère en jouant dans la voiture

Dans le Val d'Oise, une mère est morte écrasée par son enfant de 2 ans. Il jouait seul dans la voiture et aurait, par un moyen encore incertain, mis le véhicule en marche et provoqué l'accident

Les habitants d’Herblay dans le Val d’Oise ont été les témoins d’un tragique accident : une femme âgée de 26 ans est morte écrasée par son fils de deux ans. Les faits se sont déroulés mardi matin à proximité d’un camp de gitan au chemin de la Croix de bois à Herblay. La mère était en train de nettoyer sa voiture pendant que son fils se trouvait à l’intérieur et jouait avec le volant . Placé en pente, le véhicule aurait alors commencé à reculer emportant la mère avec elle.

Selon plusieurs témoins, la femme aurait eu le temps d’écarter son deuxième fils, le plus âgé, avant de se retrouver prise au piège par le véhicule en mouvement. Sa tête s’est retrouvée coincée entre le coffre du véhicule et un camping-car, la tuant quasiment sur le coup.

Le geste de l’enfant qui a provoqué l’accident n’est pas déterminé

Selon une source policière proche de l’AFP relayée par My TF1 News la raison précise qui a conduit le véhicule à entrer en mouvement n’est pas déterminée : Est-ce qu’il a actionné la clé de contact ? Est-ce que la vitesse était restée enclenchée ? S’agit-il d’un frein à main qui se déverrouille électriquement ? On ne sait pas encore. a déclaré une source proche de l’enquête. Cette même source a parlé d’un malheureux concours de circonstances pour qualifier l’accident qui a secoué la communauté gitane de ce camp, installé près de l’autoroute A15.

L’arrivée des policiers se déroule sans encombre

Le Parisien rapporte qu’un important dispositif policier a été dépêché sur place bien que l’intervention se soit déroulée dans le calme. Le corps de la mère a été emmené l’hôpital de Garches dans les Hauts-de-Seine en vue d’une autopsie réclamée par le Parquet de Pontoise.

Sources : Direct Matin, Le Parisien