Actualités
Partager sur

Turquie : l’étudiante française Sevil Sevimli fixée sur son sort ce vendredi

Turquie : l’étudiante française Sevil Sevimli fixée sur son sort ce vendredi
Partager
Partager sur Facebook

L’étudiante franco-turque de 21 ans doit comparaître à nouveau ce vendredi devant un tribunal turc. Sevil Sevimli est jugée pour des liens présumés avec une organisation terroriste

Le cauchemar de Sevil Sevimli toucherait-il à sa fin ? L’étudiante franco-turque de 21 ans doit comparaître pour la quatrième fois ce vendredi devant le tribunal de Bursa (nord-ouest). La justice du pays lui reproche ses liens présumés avec le Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C).

Lors de la précédente audience, le 16 janvier dernier, le procureur avait requis 21 ans de prison pour soutien d’un groupe terroriste écartant la charge de chef d’un groupe d’activistes.

Un procureur plus strict

La jeune fille d’origine kurde, étudiante à l’Université de Lyon-II, effectuait son année de licence en Turquie dans le cadre d’un échange Erasmus. Sa vie bascule le 10 mai 2012 : elle est arrêtée et placée en prison. Motif : les autorités la soupçonnent d’appartenir à une organisation terroriste. Elle a toujours nié ces accusations et a été libérée en août dernier avec l’interdiction de quitter le territoire.

Aujourd’hui, Jean-Luc Mayaud, le président de la faculté lyonnaise, se dit inquiet quant à l’issue de cette audience et ce, en raison du changement du procureur. Le nouveau procureur a la réputation d’être plus sévère, a-t-il confié à L’Express. Si son innocence n’est pas reconnue, Sevil Sevimli encourt toujours plus de 20 ans de prison.

Lire aussi : Accusée de terrorisme, l’étudiante Sevil Sevimli risque 32 ans de prison

F. G.

Photo CC @D.R.