fbpx
Actualités
Partager sur

Affaire Cahuzac : 15 exs ou actuels ministres détiendraient des comptes en Suisse

Affaire Cahuzac : 15 exs ou actuels ministres détiendraient des comptes en Suisse
Partager
Partager sur Facebook

Ancien cadre dans l’établissement financier Reyl et Cie, Pierre Condamin-Gerbier affirme posséder une liste d’une quinzaine de noms de ministres et anciens ministres qui détiendraient des comptes en Suisse comme Jérome Cahuzac

Témoin numéro un dans l’affaire Cahuzac mais aussi, ancien cadre de l’établissement financier Rey et Cie, un homme a affirmé détenir une liste de noms de ministres et anciens ministres qui détiendraient un compte en Suisse. Une nouvelle imposante qui a fait beaucoup de bruit, rappelant les bribes de l’affaire Cahuzac. Cet homme n’est autre que Pierre Condamin-Gerbier, ancien responsable de la délégation UMP en Suisse et les documents qu’il détient sont, selon lui, des preuves fondamentales qui auraient désormais été remises à une partie tierce.

Des menaces de mort

Pierre Condamin-Gerbier avait été interrogé par l’AFP avant son audition à l’Assemblée nationale et avait affirmé que Cahuzac n’était qu’un fusible. Il avait expliqué que Jérome Cahuzac n’était pas la seule personnalité politique à ne pas avoir déclaré son argent, et que pleins d’autres ministres ou anciens ministres s’en cachaient aussi à l’heure actuelle. Bien entendu, l’homme, interrogé sur la diffusion publique de cette future liste, a déclaré qu’il attendait le bon moment pour le faire, pensant avant tout aux répercussions que cela pourrait avoir pour lui et sa famille. L’homme a expliqué qu’il subissait des menaces et avant tout des menaces de mort. Sa moto a, selon lui, été trafiquée et était destinée à lâcher.

L’homme n’a encore livré aucun nom aux juges

Entendu dans l’affaire Cahuzac comme un des témoins principaux par les policiers, mais aussi par le juge Ruymbeke, les juges avaient demandé une extension de leur enquête à d’éventuels autres détenteurs de comptes non déclarés en Suisse, après l’audition de Pierre Condamin-Gerbier. L’homme avait soutenu à l’AFP qu’il n’avait livré aucun nouveau nom de détenteurs de comptes non déclarés en Suisse aux juges. Une affaire qui s’étend et qui n’est pas prête de se terminer car en effet, si Monsieur Condamin-Gerbier livre sa liste, les noms de certaines personnalités politiques risquent de faire beaucoup de bruit.

Clémence Rouvellat