fbpx
Actualités
Partager sur

Vincent Peillon s’attaque aux grandes vacances… et ça fait des vagues

Vincent Peillon s’attaque aux grandes vacances… et ça fait des vagues
Partager sur Facebook

Le ministre de l’Education nationale veut raccourcir les grandes vacances à 6 semaines et les répartir entre deux zones. Le sujet est sensible et ne manque pas de provoquer un tollé auprès, notamment, des professeurs

Nous devons être capables d’avoir six semaines, c’est suffisant avait-il déclaré sur BFM TV en janvier dernier. Si Vincent Peillon n’est pas le premier ministre de l’Education nationale qui voudrait toucher aux sacro-saintes vacances d’été, sera-t-il le ministre qui les raccourcira ? Au vue des réactions, du côté de Twitter, rien n’est aussi sûr…

La prudence est de rigueur

C’est pourquoi l’homme politique a été assez prudent en abordant le sujet. Nous commencerons peut-être à en discuter après 2015 donc rien n’est encore fait. C’est donc progressivement que le ministre veut aller de 37 à 38 semaines de cours par ans contre 35 actuellement. Si les professeurs ont grogné, ce n’est rien comparé au quasi raz de marée de tweets qui a déferlé sur la toile.

Vincent Peillon non à la réduction des vacances d’été !!! pouvait-on lire. Avant, les grandes vacances servaient à faucher les blés. Aujourd’hui, elles te mettent sur la paille ! enchaîne un autre internaute. Certains critiquent l’idée alors que l’école républicaine est déjà en crise : un gouvernement qui parle des 6 semaines de vacances des enfants pour 2015 sans pour autant parler des vrais problèmes…. Bref, le projet pourrait bien tomber à l’eau…



Laure Estival

Photo DR @Souvant Guillaume/SIPA