fbpx
Actualités
Partager sur

Grande-Bretagne : le professeur fou amoureux de Megan devant la justice

Le procès de Jeremy Forrest, professeur de mathématiques, s’est ouvert lundi. Le Britannique est incarcéré depuis huit mois pour avoir fugué en France en septembre dernier avec Megan Stammers, son élève âgée de 15 ans à l’époque des faits

Megan Stammers, une adolescente britannique et son professeur de mathématiques, Jeremy Forrest, avaient quitté l’Angleterre en septembre dernier pour vivre pleinement leur idylle. Leur échappée amoureuse avait pris fin en France où ils avaient été arrêtés à Bordeaux. Incarcéré depuis huit mois, le procès du trentenaire s’est ouvert lundi au tribunal de Lewes, dans le sud-est de l’Angleterre. Il risque jusqu’à sept ans de prison pour enlèvement d’enfant.

Jeremy Forrest, « accro » à l’adolescente

Jeremy Forrest plaide non coupable dans ce procès qui devrait durer une quinzaine de jours. Peu de détails ont filtré concernant la première journée d’audience, le parquet ayant demandé aux médias de limiter la publication d’informations.

Le 20 septembre dernier, Megan Stammers, 15 ans, et son professeur de mathématiques, Jeremy Forrest, avaient fui l’Angleterre pour vivre leur amour en France. Les deux tourtereaux avaient été arrêtés huit jours plus tard à Bordeaux. Pendant leur fuite, l’enseignant avait écrit sur son blog qu’il était accro à l’adolescente comme à de l’héroïne.

Le jeune homme a été placé en garde à vue et emprisonné à Gradignan (Gironde) avant d’être extradé le 10 octobre vers la Grande-Bretagne où il a été incarcéré.

Les parents ignoraient cette idylle

Megan Stammers, retrouvée en bonne santé, est quant à elle retournée dans sa famille. Interrogée par les enquêteurs, elle avait confié avoir eu des relations sexuelles consentis avec le professeur dont elle était amoureuse.

Les parents de la lycéenne ignoraient cette relation. Seuls ses camarades avaient deviné qu’une idylle était en train de naître entre les deux jeunes gens. Ils les avaient avaient surpris se tenant la main lors d’un voyage scolaire à Los Angeles sur le vol les ramenant en Grande-Bretagne.

F. G.