fbpx
Actualités
Partager sur

M. Kassovitz veut quitter le pays comme Depardieu

M. Kassovitz veut quitter le pays comme Depardieu

Matthieu Kassovitz s’engouffre dans la brèche fiscale laissée béante par Depardieu et se dit trop payé, si bien qu’il envisage de quitter la France

Invité dans La Nouvelle Edition sur Canal+, Matthieu Kassovitz saute à pied joints dans l’affaire Depardieu, et éclabousse au passage tout le cinéma produit dans l’Hexagone. Le réalisateur de L’ordre et la morale avait déjà déclaré l’année dernière qu’il « encule le cinéma Français », cette fois il s’exprime vis à vis de Gérard Depardieu : « Je suis aussi réalisateur donc, parfois, je dois subir les acteurs trop payés et, parfois, j’en bénéficie comme acteur ».

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
La Nouvelle Edition du 08/01/13 – Partie 1

« Sur le concept même du travail d’acteur, je considère qu’on est tous trop payés. Est-ce que les acteurs français sont trop payés ou pas ? La réponse est oui et non. Ils sont trop payés par rapport à plusieurs choses comme la rentabilité des films. Mais ils ne sont pas trop payés parce qu’on ne travaille pas tous les jours de l’année », analyse-t-il.

« Moi, je suis acteur, je demande tant, je ne vais pas refuser qu’on me le donne. Les raisons pour lesquelles on me le donne, ce qui est étrange, ne sont pas liées à ma capacité de faire rentrer des gens dans la salle mais plus à ma capacité à amener les financiers dont les chaînes de télévision à rentrer dans un film ».

Par ailleurs, le réalisateur annonce clairement qu’il souhaite quitter la France : « Je suis en train d’essayer de dégager de ce pays comme Depardieu, pas pour les mêmes raisons parce que malheureusement, je ne suis pas aussi riche que lui. Créativement parlant, j’ai du mal à continuer à travailler dans un pays qui a enfermé le cinéma dans une espèce de copie conforme d’un modèle américain ».

Concernant le motif de départ de Depardieu, il se montre en effet compréhensif : « Félicitations. Il fait ce qu’il veut (…) Quelqu’un qui gagne 1 million d’euros, s’il doit être taxé à 75% dessus… Si je gagnais ça, au revoir ! » s’enflamme-t-il.

« Depardieu, il a oublié que c’est un copyright comme le camembert. Depardieu représente la France, Depardieu est la France », « sa grandeur a amené au monde entier une vision de la France et on perd ça ».

B.M.

Facebook est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.