fbpx
Actualités
Partager sur

Il fabrique un pistolet avec une imprimante 3D

Il fabrique un pistolet avec une imprimante 3D

Un étudiant de l’université du Texas à Austin a créé un pistolet simplement avec une imprimante 3D. Une invention étonnante, qui inquiète certains militants anti-armes

Fabriquer son pistolet grâce à une imprimante 3D ? Cody Wilson l’a fait. Cet américain de 25 ans a créé « Le Liberator », un pistolet en plastique de calibre .380 (9mm) capable de tirer des balles réelles. Dans une vidéo sur son site internet, l’association Defense Distributed fondée par Cody Wilson et qui milite pour la fabrication de ce genre d’armes, explique qu’elle est fabriquée par petites pièces. L’imprimante qui permet de les réaliser est disponible sur internet et coûte 8000 dollars. Ne reste plus qu’à assembler les pièces et ajouter un percuteur et une autre pièce de métal. Seule l’une des seize pièces qui compose l’arme est détectable par un portique de sécurité, ce qui la rend totalement légale aux Etats-Unis

Les militants anti-armes inquiets

Le jeune homme, étudiant en droit de 25 ans de l’université du Texas, à Austin est décrit comme étant un anarchiste. Il a mis un peu moins d’un an à fabriquer son arme. Il n’est pas le seul à l’avoir fait, mais il est néanmoins le premier à créer une plateforme sur internet qui propose les instructions de son assemblage en téléchargement.

A l’heure où Barack Obama tente de durcir les lois sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis, l’invention de Cody Wilson inquiète. Charles Schumer, le sénateur démocrate de New York a d’ailleurs commenté : Maintenant, n’importe qui, un terroriste, un malade mental, un conjoint violent peut ouvrir une fabrique d’armes dans son garage. Il faut que cela cesse.

Pour l’anecdote, l’an dernier, le magazine Wired avait classé Cody Wilson à la 14ème place dans sa liste des 15 personnalités les plus dangereuses, pas loin derrière le président syrien Bachar el-Assad.

Julie Minvielle

Sources : RTL l’Express LeFigaro