fbpx
Actualités
Partager sur

Egalité hommes/femmes : signature de la convention interministérielle 2013-2018

Egalité hommes/femmes : signature de la convention interministérielle 2013-2018
Partager
Partager sur Facebook

Najat Vallaud Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, et George Pau-langevin, ministre déléguée chargée de la réussite éducative, ont ouvert, jeudi 7 février, un séminaire de travail conjoint avec l’Association des Régions de France (ARF) sur la mixité dans l’orientation

Les deux ministres ont, ensuite, signé la convention interministérielle 2013-2018 pour « l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif ». Cette convention manifeste l’engagement de six ministères à construire la société de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

L’école doit s’organiser et agir pour ne pas alimenter, malgré elle, les stéréotypes sexistes. Les manières d’interroger, de donner la parole, de noter, de sanctionner et évidemment d’orienter, révèlent des représentations profondément ancrées sur les compétences supposées des unes et des autres. Ces pratiques, le plus souvent involontaires, ont des conséquences significatives sur les parcours scolaires, puis professionnels, des jeunes.
La convention 2013-2018 a fixé un cadre d’action pour mettre fin à cette situation. Les actions qu’elle prévoit seront déclinées annuellement autour de 3 priorités :

1. Acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes
2. Renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes
3. S’engager pour une mixité plus forte des filières de formation et à tous les niveaux d’études
Localement cette convention se déclinera dans les prochaines semaines dans toutes les académies sous forme d’actions pédagogiques, de formation ou éducatives. Pour une mise en œuvre efficace, les réseaux de l’éducation nationale travailleront étroitement avec ceux des ministères des droits des femmes et de l’agriculture.

Ministère des droits des Femmes

Photo CC @Najat Vallaud Belkacem