fbpx
Actualités
Partager sur

Personne ne veut débattre avec François Fillon

Personne ne veut débattre avec François Fillon
Partager
Partager sur Facebook

L’ancien Premier ministre, invité dans l’émission « Des paroles et des actes » ce jeudi sur « France 2 », a eu du mal à trouver un adversaire pour debattre

François Fillon a en partie dévoilé sa stratégie en vue de la prochaine élection présidentielle de 2017.

Quatre refus

L’ancien Premier ministre a déjà assité à l’émission de débat du service public trois fois. Mais pour cette quatrième fois, la rédaction a eu beaucoup de mal à préparer le débat. En effet, quatre membres de la majorité ont refusé de participer à l’émission.

Premier appelé, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie. Il a rapidement refusé, ne voulant pas faire de cadeau, fut-ce à un ex-Premier ministre, en venant débattre 30 minutes après une heure d’émission. Manuel Valls lui aussi n’a pas accepté l’invitation, au même titre que Ségolène Royal. Marisol Touraine elle avait accepté en premier lieu, puis a finalement décliné l’invitation quelques jours plus tard.

C’est finalement Bernard Cazeneuve, nouveau ministre du Budget depuis la démission de Jérôme Cahuzac, qui a accepté de debattre avec François Fillon. Que des hommes ou des femmes politiques refusent, ça arrive régulièrement. C’est vrai cependant qu’il y a eu, avec François Fillon, un taux de refus très important, explique Gilles Bornstein, rédacteur en chef du magazine politique.

D’après les déclarations du ministre de l’Économie, la gauche ne semble pas vouloir accorder de grand crédit à François Fillon, en pleine crise de leadership au sein de l’UMP. L’ancien Premier ministre qui se destinait à prendre la tête du parti s’est finalement fait prendre la place par Jean-François Copé. Il a d’ailleurs déclaré hier soir que cette élection avait été truquée, volée.

Les deux hommes prévoient un référendum pour laisser le choix aux sympathisants UMP d’une nouvelle élection pour nommer le chef du parti.

Selma Mihoubi