fbpx
Actualités
Partager sur

Des pubs contre la maltraitance uniquement visibles par les enfants

Des pubs contre la maltraitance uniquement visibles par les enfants

L’association espagnole « Ayuda a Niños y Adolescentes en Riesgo – Aide aux enfants et adolescents en danger » sort une campagne originale et recherchée contre la maltraitance faite aux enfants grâce à l’imagerie lenticulaire

La publicité réelle ne sera vue que par des enfants. Effectivement l’association a choisi un procédé un peu particulier pour sa campagne contre les violences et maltraitances faites aux enfants. Habitués des images soumises à l’autorisation parentale, celle-ci contourne la règle pour permettre aux enfants de ne pas rester dans le silence s’ils subissent ce type de violences.

Une campagne à la hauteur des moins de dix ans

L’imagerie lenticulaire est une façon différente d’aborder la publicité et permet en changeant l’angle de vue de créer une impression de mouvement ou de relief, cela rappelle l’effet 3D dont raffolent les enfants sur leurs règles d’écoliers. Un enfant accompagné d’un adulte marchant dans la rue, aura une vision de ce panneau publicitaire différente de celle de l’adulte. En effet, pour l’enfant il délivrera un message discret, mais exclusif. Un enfant d’environ 10 ans et d’approximativement 1 mètre 30 verra apparaître le visage tuméfié d’un garçon avec ce message : Si quelqu’un te fait du mal, téléphone-nous, et nous t’aiderons , ce message est accompagné du numéro de téléphone facilement mémorisable pour les enfants de la fondation. Tandis qu’un adulte avec sa taille et sa vision pourra apercevoir le même visage, mais non tuméfié assorti d’un autre message : Parfois, la maltraitance n’est visible que par les enfants qui en sont les victimes , un message subtile et ironique pour les agresseurs potentiels qui verront cette affiche sans comprendre le réel sous-entendu.

Des campagnes innovantes

Une autre association, cette fois-ci mexicaine, Save the Children – Sauver les enfants, avait lancé l’année dernière une campagne publicitaire contre la violence faite aux enfants dans le même genre d’esprit, a rappelé PetaPixel. La campagne ciblait le fait que les enfants agressés reproduisaient dans leur futur les violences qu’on leur avait fait subir. Des campagnes de préventions choc et astucieuses pour tenter de diminuer les violences et tenter de faire sortir les enfants du silence.

Clémence Rouvellat