fbpx
Actualités
Partager sur

Agression mortelle du jeune militant d'extrême gauche : Clément Méric officiellement décédé

Agression mortelle du jeune militant d'extrême gauche : Clément Méric officiellement décédé
Partager
Partager sur Facebook

Dans un état désespéré depuis son agression mercredi en fin d’après-midi par des jeunes d’extrême droite, Clément Méric est officiellement décédé jeudi

Selon une source policière, Clément Méric, déclaré en état de mort cérébrale après avoir été tabassé par des skinheads, est officiellement décédé jeudi en fin d’après-midi.

Frappé au visage avant de se cogner contre un poteau en fonte, ce jeune militant d’extrême gauche, âgé de 19 ans, n’a pas survécu à l’agression.

Une « connotation politique » évidente

Mercredi, en fin d’après-midi, le jeune homme a été attaqué alors qu’il assistait, avec des amis, à une vente privée organisée rue Caumartin à quelques mètres des grands magasins. Ses agresseurs seraient trois skinheads, qui portaient des bombers et des rangers. Selon les informations d’Europe 1, l’un des agresseurs portait un tatouage de croix gammée dans le cou. Selon les premiers éléments de l’enquête, la connotation politique dans cette affaire extrême droite contre extrême gauche ne fait pas de doute.

Jeudi, à Paris, quatre personnes, dont l’auteur présumé des faits, ont été arrêtés. Les nombreuses caméras de surveillance du quartier devraient aider les enquêteurs dans leurs recherches.

L. C.