fbpx
Actualités
Partager sur

Virgin attaquera le père d'un adolescent décédé s'il ne paie pas son forfait

Virgin attaquera le père d'un adolescent décédé s'il ne paie pas son forfait
Partager
Partager sur Facebook

L’opérateur de téléphone Virgin Mobile a mis en demeure un père de famille, dont le fils âgé de 16 ans est mort en janvier, de payer l’abonnement post-mortem. La firme refuse de résilier la ligne, le père a décidé d’en faire part à l’AFP

Michel Sayer n’en revient toujours pas de l’attitude de Virgin Mobile. Mon fils Valentin est mort le 2 janvier à l’hôpital de Nancy. Je suis certes le titulaire du contrat de téléphone portable, puisqu’il était mineur, mais il est bien spécifié sur ce contrat qu’il était l’utilisateur de la ligne a t-il déclaré à l’AFP.

Au moment de demander la résiliation de la ligne (par lettre recommandée avec le certificat de décès de Valentin), il s’est vu opposé un refus de la part de l’opérateur qui lui réclame les 18,99 euros d’abonnement mensuel de son fils sous peine d’une procédure devant une juridiction civile.

J’ai appelé à plusieurs reprises le service clients, en vain. J’ai beau leur expliquer que Valentin était mineur, je suis face à un mur. Et on reçoit des messages sur l’ancien téléphone de Valentin, pour demander qu’on paie. Quand le téléphone de mon fils sonne, ça fait bizarre a précisé Michel Sayer.

L’avocat de la famille indigné

Face à cette situation pour le moins ubuesque, Michel Sayer et son épouse ont décidé de faire appel à leur avocat, Me Nicolas Pasina. Ce dernier a fait savoir à l’AFP qu’il allait saisir le médiateur de Virgin mobile précisant je ne peux pas croire qu’ils aient l’outrecuidance de persister à vouloir aller au tribunal et dénonçant un mépris du client, qui est résumé à un numéro de compte en banque.

De son côté, Michel Sayer a indiqué qu’il allait résilier toutes ses lignes (la sienne et celle de sa femme également chez Virgin Mobile) et partir chez la concurrence car il a clairement l’impression que les prend pour des imbéciles. La réaction de l’opérateur est pour lui vraiment déplacé : on commence à peine à faire notre deuil et cette histoire nous pourrit la vie. Cette affaire devrait entacher l’image de Virgin Mobile.

J. L.