fbpx
Actualités
Partager sur

Angleterre : l’Université aide à la triche …sans le savoir

Angleterre : l’Université aide à la triche …sans le savoir

En tentant d'empêcher la tricherie au sein de son établissement, une université a décidé d'installer des pancartes rappelant les règles de base. Malheureusement pour elle, les étudiants s'en sont servis

C’est le genre de boulette que l’on aimerait disposer lors d’examens. Tricher sans le vouloir et avec l’aval de l’administration. On peut dire que l’Université Plymouth a fait fort, très fort même, en voulant interdire la tricherie dans son établissement, elle l’a au contraire développé !

Réputée en Angleterre et très bien classée, l’Université de Plymouth fait face à une petite polémique. En effet, alors que les sessions d’examens approchaient, les responsables de l’établissement ont décidé de frapper fort pour prévenir toute tentative de fraude et de tricherie au sein de leur bâtiment. Ils ont pour cela, placarder un peu partout sur les murs de l’établissement des pancartes, expliquant que la triche est interdite. Le fond de l’histoire semble insignifiante, mais c’est la forme qui a posé problème…

La triche sur les pancartes

Interdiction de tricher tout le monde a pu voir ces panneaux et certains les ont plus décrypté que d’autres, c’est ce qu’affirme du moins un des étudiants. Ce dernier qui passait un examen s’est vanté sur un réseau social d’avoir été aidé par ces fameuses affichettes : Je viens de passer un partiel et les formules dont nous avions besoin étaient imprimées sur les posters anti-triche, partout dans la salle d’examen… J’ai gagné quelques points grâce à cela. Sur le panneau, on peut apercevoir des formules mathématiques inscrites sur une main, l’élève s’en serait apparemment servi.

Mais la véracité de ces propos reste à vérifier puisque selon l’administration, ces panneaux (qui contenaient de réelles formules mathématiques) ne pouvaient pas être vus depuis la salle d’examen puisqu’ils étaient accrochés dans les couloirs. On ne sait pas si l’étudiant en a profité lors d’une pause « pipi »… mais par mesure de prudence ces derniers ont tout de même été décrochés.

Source : Jactiv.ouest-france

Photo DR

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

Vidéo à ne pas manquer