fbpx
Actualités
Partager sur

Disparues de Perpignan : le père avait laissé une lettre pour clamer son innocence

Disparues de Perpignan : le père avait laissé une lettre pour clamer son innocence

Francisco Benitez, l’époux de Marie-Josée et père de Allison, toujours portées disparues à Perpignan, avait laissé une lettre posthume dans laquelle il clame son innocence, avant de se suicider par pendaison

Le père de famille des disparues de Perpignan s’est suicidé dans les sanitaires de la caserne où il travaillait. Son corps a été découvert pendu à 7h20. Retrouvée sur les lieux du drame, la lettre qu’il a laissée en guise de testament, donne des informations sur les personnes à joindre et les dispositions à prendre après sa mort. Il a souhaité être incinéré.

Pas de lien avec les disparitions

Le procureur adjoint Luc-André Lenormand n’a pour le moment pas établi de lien entre ce suicide et l’enquête. Il n’a pas non plus précisé si le père était soupçonné dans cette affaire, le mystère plane donc toujours et nul ne sait où sont Marie-Josée Benitez et sa fille Allison, introuvables depuis le 14 juillet dernier.

Blessé par les sous-entendus et soupçons de la presse à son égard, le militaire avait dénoncé, dans une interview accordée à Paris Match, les choses que les gens ont commentées et (dites) sans savoir.

L. C.

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE