fbpx
Actualités
Partager sur

Valérie Trierweiler : « ils me font passer pour une pute »

La première dame avait attaqué la maison d’édition qui avait publié une biographie, « La Frondeuse », non autorisée. Elle a obtenu 10 000 euros de dommages et intérêts aujourd’hui



Valérie Trierweiler avait attaqué pour atteinte à la vie privée. C’était aujourd’hui la deuxième étape de la procédure engagée par la première dame de France. Elle a donc obtenu 10 000 euros de dommages et intérêts de la part des auteurs et de la maison d’éditions de la biographie.

L’histoire est partie d’un passage que l’ancienne journaliste de Paris Match conteste avec véhémence. Les auteurs ont mentionné qu’elle avait eu une liaison avec Patrick Devedjian, député UMP. Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1 et co-auteur du livre, s’est dit surpris de la réaction de Valérie Trierweiler et a déclaré qu’il ne s’attendait pas à être attaqué sur ce passage là et a tenu a insisté que ce n’était pas le sujet du livre .

Cette biographie retrace le changement de vie et de statut de la compagne du président de la République. L’histoire du Tweetgate avec Ségolène Royal y est aussi mentionnée.

Cette biographie, intitulée la Frondeuse, avait connu un véritable succès en librairie.

C.Y
Source : AFP/Le Parisien
Photo CC @M.Medina/AFP