fbpx
Actualités
Partager sur

Osez Le Féminisme réclame la libération immédiate des Femen

Le délibéré du procès pour « outrage public à la pudeur » et « atteinte aux bonnes mœurs » de trois FEMENs européennes à Tunis vient de déboucher sur un report au 12 juin et donc, un maintien en détention. « Osez le féminisme ! » s’insurge contre cette décision et appelle à leur libération, au même titre qu’à la libération de l’activiste tunisienne Amina Sbouï

Toute atteinte à la liberté d’expression est fondamentalement incompatible avec les obligations internationales de la Tunisie en matière de droits humains, en vertu desquelles ce pays est tenu de respecter et de protéger la liberté d’expression.

Osez le féminisme ! exprime sa profonde solidarité avec toutes les femmes poursuivies en justice et ou emprisonnées pour dissidence dans le monde entier. Osez Le Féminisme ! rappelle aux Etats leurs obligations suite à l’adoption en 1999 à l’ONU de la déclaration des droits des défenseurs et défenseuses des droits humains.

Les femmes activistes qui défendent les droits humains et spécifiquement les droits des femmes doivent être davantage protégées et leur droit à la liberté d’expression doit être garanti. Nous appelons la Ministre des droits des femmes, Najat Vallaud Belkacem ainsi que le Ministre des affaires étrangères Laurent Fabius à défendre la liberté d’expression des femmes dans le monde et à agir au plus vite pour permettre la libération des 4 FEMENs incarcérées en Tunisie

Communiqué Osez Le Féminisme !

Photo CC @des militantes du groupe Femen à Berlin, le 4 avril 2013