fbpx
Actualités
Partager sur

EDF : un rapport préconise une forte augmentation des tarifs

La Commission de régulation de l’énergie préconise une forte augmentation des tarifs pour EDF dans un rapport, alors que les prix n’ont cessé d’augmenter ces dernières années

La CRE estime que cette augmentation est indispensable pour couvrir les coûts de production de l’energie.

Le gouvernement s’oppose

Selon le rapport de la CRE publié ce mercredi, le tarif bleu d’EDF payé par les particuliers devrait augmenter de 6,8% à 9,6% cet été, puis d’environ 3,2% en 2014 comme en 2015. Une très forte hausse qui serait nécéssaire pour couvrir les coûts de production et de commercialisation qui ont fortement augmenté entre 2008 et 2010.

D’après la Commission, ces hausses seraient dues aux évolutions de coûts de personnel, au transfert de données vers les nouveaux systèmes d’information, et au déploiement des certificats d’économie d’énergie. L’écart entre les coûts et les recettes serait donc devenu trop important, jusqu’à atteindre près d’1,5 milliard d’euros pour l’été 2012. Conformément à la jurisprudence du Conseil d’Etat, l’écart (…) doit être rattrapé par un ajustement des tarifs, affirme la CRE.

Mais EDF tombe mal, le pouvoir d’achat des français lui n’a pas augmenté. François Hollande a rapidement réagi aux demandes de la CRE en excluant une hausse pour le moment. Delphine Batho, ministre de l’Energie s’est elle aussi montrée défavorable à la proposition. Il n’est pas question d’accepter une telle hausse de l’électricité cumulée au regard du pouvoir d’achat des Français, explique-t-elle. Le gouvernement se prononcera en juillet en tenant compte des coûts de production mais aussi du pouvoir d’achat, a-t-elle ajouté.

Mais l’augmentation des factures EDF semble inévitable pour l’année 2013. Reste à savoir à combien elle s’élèvera.

Selma Mihoubi