fbpx
Actualités
Partager sur

Jean-Luc Romero réclame la gratuité totale des préservatifs

Alors que commence aujourd’hui le Sidaction, manifestation visant à sensibiliser et informer les civils sur le Sida, le débat sur la gratuité des préservatifs a été relancé par le président d’Élus Locaux Contre le Sida, Jean-Luc Romero

34 millions de personnes dans le monde vivaient avec le VIH en 2010, dont 150.000 Français. À ce jour, seuls les moyens de contraception peuvent palier cette épidémie tragique, mais leurs prix dans les commerces ou dans les pharmacies peuvent décourager certains de s’en procurer. Ne parlons pas des mineurs qui n’osent pas se rendre au Planning Familial du quartier pour y prendre des préservatifs.

Depuis trois ans, Jean-Luc Romero demande à l’État français de mettre en place la gratuité des préservatifs masculins et féminins. Pour cet homme engagé, il s’agit d’une nécessité sanitaire et politique.

Les solutions existent, tout est une question de volontarisme politique

Jean-Luc Romero insiste sur le fait que la gratuité des préservatifs est véritablement possible et à moindre coût : Les pouvoirs publics peuvent imaginer des contrats passés entre Etat et fabricants et la mise à disposition dans les lieux publics ou un remboursement via une prescription faite par un médecin pour les personnes séropositives et pour ceux pour qui le coût est un réel obstacle comme les jeunes de moins de 25 ans et les personnes vivant avec les minima sociaux.

Appuyé par Pierre Bergé, président du Sidaction qui demande au gouvernement d’installer des distributeurs gratuits dans les collèges et les lycées, Jean-Luc Romero tient bon et pourrait un jour obtenir gain de cause.

Manon Monmirel