fbpx
Actualités
Partager sur

Des vautours dévorent le cadavre d’une randonneuse dans les Pyrénées

Des vautours dévorent le cadavre d’une randonneuse dans les Pyrénées
Partager
Partager sur Facebook

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a découvert le corps d’une randonneuse de 52 ans entièrement dévoré par des vautours. Elle venait de faire une chute fatale durant son ascension du pic de Pista dans les Pyrénées


L’histoire remonte au 14 avril dernier. Ce jour là, une randonneuse de 52 ans, son mari et un ami s’attaquent à l’ascension du pic de Pista dans les Pyrénées. À 1779 mètres d’altitude, le petit groupe décide de prendre un raccourci raconte le Major du Peloton de gendarmerie de haute montagne, Didier Pericou au site MYTF1News.

M. Pericou, qui a porté secours au groupe de randonneurs par hélicoptère, précise que la femme a glissé sur la neige et fait une chute de 300 mètres, sauté trois barres rocheuses (d’environ 20 mètres chacune) avant de finir sa course au pied de la face nord du pic. Le mari et l’ami contactent alors le PGHM qui arrive sur place 35 minutes plus tard.

Une nuée de vautours

Les vautours n’ont pas attendu l’arrivée des secours pour s’attrouper autour du corps de la randonneuse. Entre 20 et 30 rapaces selon MYTF1News volaient dans le ciel. Le major raconte que au premier passage en hélicoptère, nous avons vu de nombreux vautours, sans faire le rapprochement avec ce que nous allions découvrir. Puis 10 minutes plus tard, nous découvrons le corps de la victime… Du moins, ce qu’il en reste. Au sol, il n’y avait plus que des ossements, des habits et des chaussures.

Toujours selon le gendarme qui s’est confié au site, ils ont mis entre 45 et 50 minutes pour manger le corps. Au vu des nombreuses fractures au fémur, au niveau des côtes, il était sûr qu’elle était décédée dans sa chute.

J. L.