fbpx
Actualités
Partager sur

Koh Lanta : le binôme de Gérald Babin livre son témoignage

Sur RTL ce mercredi, un autre candidat de Koh-Lanta a témoigné après la mort du candidat Gérald Babin et le suicide du médecin Thierry Costa

Guillaume, qui était dans l’équipe de Gérald Babin, était son binôme sur l’épreuve de la corde. Il explique la situation au moment du drame : En fait il était juste à côté de moi sur la corde, on était 3 au niveau de ce nœud de la corde parce qu’on était supposé être les 3 plus costauds de notre équipe.

Le candidat ajoute : Gérald tirait au départ, ensuite au bout d’un moment il a eu un petit moment de faiblesse… il tirait moins fort, au bout d’un moment j’ai vu qu’il tirait plus trop je lui ai dit ‘passe derrière comme ça tu seras le prochain à sortir du jeu’. Il est passé derrière, là je l’ai perdu de vue, on a continué à tirer.

Derrière il s’est mis en fin de cordée et là il a semble-t-il fait un petit malaise mais il était conscient. Il est tombé à terre il était conscient, nous on était en train d’encourager Gérald justement pour qu’il se relève parce qu’il était conscient, il nous entendait… Et malheureusement il ne s’est pas relevé donc tout de suite après on s’est mis autour de lui pour lui faire de l’ombre.

Le médecin a « fait vraiment tout ce qu’il fallait faire »

Le médecin est arrivé très rapidement pour lui prodiguer les premiers soins et franchement j’ai pensé honnêtement -ayant été dans le secourisme il y a quelques années, j’étais sauveteur en mer- je pensais que c’était juste un malaise dû à l’effort et à la chaleur. Il était bel et bien vivant, il n’y avait aucun signe de trouble cardiaque à ce moment-là. Guillaume défend également le docteur Costa qui s’est suicidé lundi : Pour moi oui Thierry a fait vraiment tout ce qu’il fallait faire, comme quelqu’un de très très professionnel et je suis vraiment dégoutté de ce qui s’est passé parce qu’il ne méritait absolument pas ça. […] Je n’ai absolument pas souvenir que l’on ait empêché le médecin d’intervenir, qu’on lui ait fait refaire une entrée, je l’ai vu arriver très rapidement, il y a vraiment des aspects de la situation injustes à son égard…, a-t-il conclu.

L. C.