fbpx
Actualités
Partager sur

Scandale viande de cheval : 22% des Français rejettent les plats cuisinés

Scandale viande de cheval : 22% des Français rejettent les plats cuisinés

Après le scandale de la viande de cheval découverte dans certains plats cuisinés censés contenir du boeuf, 22% des Français ont déclaré arrêter de consommer ces plats

Depuis ce scandale retentissant, un quart des consommateurs français déclare avoir cessé de consommer des plats cuisinés à base de viande de boeuf, selon un sondage publié vendredi par BVA. 22% des Français de cet échantillon qui consommait de la viande et des plats cuisinés à base de viande avant l’affaire ont décidé de ne plus consommer de plats cuisinés, toutes viandes confondues.

Une tromperie impardonnable

D’autre part, 55% de Français considèrent que cette tromperie sur la nature de la viande est une affaire vraiment grave car on a menti sur la composition de certains produits. Mais 44% pensent plutôt que c’est une affaire pas si grave que ça car il n’y a pas de mise en danger de la santé des consommateurs. Estampillés pur boeuf, les plats cuisinés constituent en effet une belle tromperie pour le consommateur.

Aussi grave que la vache folle

L’institut BVA souligne pourtant que le niveau des intentions exprimées d’abandonner les plats cuisinés à base de viande correspond à celui observé pendant la crise de la vache folle en 1996. Pourtant, le niveau de gravité était bien supérieur… Interviewé par LCI, Jean-François Copé a d’ailleurs lui aussi fait un parallèle entre les deux affaires polémiques : Quinze ans après la crise de la vache folle, on est toujours capable d’être piégé par une fraude.

L. C.