fbpx
Actualités
Partager sur

Rythmes scolaires : Martine Aubry n'appliquerait la réforme qu'à la rentrée 2014

Rythmes scolaires : Martine Aubry n'appliquerait la réforme qu'à la rentrée 2014
Partager sur Facebook

Martine Aubry, maire de Lille, aurait finalement choisi la rentrée 2014 plutôt que celle de 2013 pour faire passer la réforme sur les rythmes scolaires

Selon Paris Match, Martine Aubry n’est pas de l’avis de Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, qui comptait sur les maires socialistes des grandes villes pour décider de mettre en place sa réforme sur les rythmes scolaires dès la rentrée prochaine. Il a certes laissé le choix de l’année, 2013 ou 2014, mais Martine Aubry surprend en optant pour 2014. Paris Match que l’offre d’activités offerte par sa municipalité aux enfants le mercredi est très riche ; la transférer au samedi, le jour où ils n’iront désormais plus à l’école, nécessite du temps si on ne veut pas la dégrader.

Vincent Peillon, l’incompris

Les objectifs du ministre vont être mis à mal… M. Peillon souhaitait en effet que 50% des écoliers soient passés à la semaine de quatre jours et demi dès 2013. Martine Aubry n’est pas la seule à voter pour 2014. A Lyon, le socialiste Gérard Collomb, a lui aussi choisi de faire passer la réforme dans sa ville en 2014. Bertrand Delanöe, qui doit faire face à une vive colère des enseignants, va-t-il lui aussi lâcher Vincent Peillon ?

L. C.