fbpx
Culture
Partager sur

The Walking Dead saison 6: Michael Cudlitz (Abraham) négocie le futur de son personnage avec AMC!

The Walking Dead saison 6: Michael Cudlitz (Abraham) négocie le futur de son personnage avec AMC!

Michael Cudlitz n'est pas satisfait du futur de son personnage, les informations qui suivent contiennent donc des spoilers sur les comics The Walking Dead

Alors que nous revenions sur la réunion de Robert Kirkman avec AMC pour débattre sur les évènements à venir lors de la saison 6 de The Walking Dead, l’interprète du fier et fort Abraham, Michael Cudlitz, tente de négocier le destin de son personnage avec les producteurs de la série.

The Walking Dead, pas de pitié!

Dans une interview accordée au site Blastr, Michael Cudlitz évoque la mort subite de son personnage dans les comics créés par Robert Kirkman. Et visiblement, celle-ci ne lui plaît pas trop. En effet, il espère « avoir une vie plus longue que dans les comics… J’espère qu’il ne mourra pas de la même manière que dans les comics […] Je ne pense pas que sa mort soit représentative de sa vie. Tant pis. Ils feront ce qu’ils ont à faire ». Et vu la mort du personnage dans les comics The Walking Dead, nous sommes relativement d’accord avec notre mastodonte patriotique! Pour les personnes n’étant pas à jour au niveau des comics (attention spoilers) Abraham meurt d’un carreau d’arbalète fiché dans la tête. Une mort aussi brutale qu’inattendue qui ne correspond pas forcément au parcours effectué par notre Abraham tout au long de la série The Walking Dead. Il est un personnage ayant subi quelques gros traumatismes et déceptions et une fin aussi brutale, même si elle correspond au style de la série, risque de décevoir un maximum de fans…

>>> Le top 10 des différences entre le comics et la série, c’est ici!

Abraham, cette brute au coeur tendre…

L’acteur Michael Cudlitz profite de cette énonciation de la mort pour en venir à parler du trépas du personnage de Beth, qui reste dans le même style: « Je ne pense pas que la mort de Beth était nécessairement représentative de sa vie non plus. Mais la façon dont ils l’ont tournée d’un point de vue scénaristique était totalement surprenante, et dans une série qui est surprenante de toute façon, je pense que ça allait encore plus loin. Après tout ce qu’elle a traversé, après que tout le groupe soit venu la chercher, se faire tirer dessus accidentellement ? Mon Dieu. Dans un certain sens, c’est poétiquement génial, aussi terrible que soit la scène. Certains peuvent se sentir extrêmement insatisfaits. Je pense que la réponse qu’on pourrait donner est que parfois les morts ne sont pas satisfaisantes. Et de toute façon en quoi une mort peut-elle être satisfaisante ? » Et nous sommes bien d’accord. Aussi décevante qu’une mort puisse être, elle n’a rien de satisfaisante. La mise en scène, elle, mérite cependant d’être soignée pour le départ d’un personnage. Espérons que Michael Cudliz réussisse à avoir gain de cause face aux créateurs de The Walking Dead!