fbpx
Culture
Partager sur

You (Netflix) ou le guide parfait du stalker sur les réseaux sociaux ! [DOSSIER]

You (Netflix) ou le guide du parfait stalker sur les réseaux sociaux grande

You, le thriller à succès de Netflix, un mode d’emploi pour les stalkers en herbe ? La série questionne sur nos rapports aux réseaux sociaux.

La série You pose une sérieuse question : Facebook et Instagram ne sont-ils pas des livres ouverts de nos vies ? Il n’y a qu’à voir comment Joe s’y prend pour profiler ses proies ou ses rivaux. La série Netflix pourrait même faire de nous des pros de la traque en ligne. Décryptage par MCE TV.

Netflix nous régale avec son thriller romantique, You. Le plot est simple : Joe Goldberg (interprété par l’acteur de Dan dans Gossip Girl) un libraire un peu timide craque pour une belle blonde et décide de la traquer sur les réseaux sociaux. Dès les premières minutes, Joe nous livre alors tous ses secrets de manipulation.

Plus on avance, plus on se demande jusqu’où il ira. Au fil des épisodes, on en vient même à lui donner raison. Après tout, Beck ne devrait peut-être pas déballer autant sa vie sur Instagram. La série a en tout cas de quoi nous questionner sur notre pratique du stalking. [Spoiler alert !]

Le stalking dans You : la faute aux réseaux sociaux

Petit cours particulier de stalking avec Joseph Goldberg. Dès le début de la série, Joe, interprété par Penn Badgley, cherche à nous convaincre d’une chose : les gens ne devraient pas tout sur déballer de leur vie perso sur les réseaux sociaux. Poster une photo de chaton, de sa tenue du jour ou du dernier avocado qu’on a mangé dimanche, ça n’est pas vraiment gênant. Mais à force de toujours activer la géolocalisation sur ses publis, on risque d’ouvrir la porte à n’importe qui. You, la série Netflix le prouve. Joe ne manque pas d’astuces pour creuser dans la vie de la belle Beck. Première négligence : la blonde laisse son profil en public. Elle n’utilise pas non plus de mot de passe compliqué pour le protéger.

Le cas de Joe dans la série You n’est pas sans rappeler l’histoire d’Hugo. Ce jeune homme a raconté dans le podcast Transfert de Slate son obsession pour ses nouveaux voisins. Tout commence alors qu’un nouveau couple s’installe en face de chez lui. C’est alors le coup de foudre, et le jeune homme veut à tout prix entrer dans leur vie. Il va alors se mettre à les suivre sur les réseaux sociaux. Tout comme Joe, il les observera aussi à la fenêtre de leur appart. Il ira même jusqu’à se rendre sur le pas de l’église le jour de leur mariage ! Même si on n’est clairement pas au niveau de notre stalker préféré, ça reste à méditer.

You (Netflix) : on est tous un peu stalkers sur les bords

You a de quoi déranger nos petites vies tranquilles. Ce thriller romantique signé Netflix nous invite à mieux protéger notre jardin secret. Avec l’arrivée de Love, on en vient aussi à se dire qu’il faut se méfier des apparences. Elle est donc la preuve que n’importe qui peut être un stalker. Ça peut être vous, moi, votre mère trop intrusive ou même votre voisin de pallier. Parfois, on ne se rend même pas compte qu’on l’est. On a tous déjà tapé le nom de quelqu’un sur Facebook ou créé un faux compte pour suivre son crush sur Insta. Ne mentez pas ! Il faut dire que les réseaux sociaux nous poussent à le faire.

Stalker, à petite dose, il n’y a donc aucun mal à cela. Le tout est juste de ne pas passer à l’extrême. Dans la saison 2, Joe prend alors un nouveau départ et s’installe en Californie. Conscient qu’il a un problème, il semble aussi bien décidé à arrêter son obsession. C’était donc sans compter sur Love, son nouveau crush. Si Joe en tient une sacrée couche, on se dit que Love est pire que lui. Alors qu’il reprend son ancienne lubie, on découvre que Love aussi est une adepte du stalking. Joe finit même par en avoir peur et être dégoûté. C’est ce rapport de force inversé qui offrira donc à Love un happy ending. C’est un peu l’arroseur arrosé…

You : guide de survie du stalker psychopathe

You, le guide du parfait stalker ? Oui, à condition d’être un psychopathe ! Dès le début de la série, Joe nous prouve donc que le stalking a des conséquences. Ça commence donc par un simple « follows you » sur Insta, et ça se termine sur une conversation Messenger piratée. C’est comme ça que Joe découvre que Beck, sa copine, le trompe avec son psy. C’est d’ailleurs ce qui le conduira à la tuer, malgré lui. On le sait, Joe, le héros de la série de Netflix, n’a pas que de mauvaises intentions. Il arrive même à nous faire douter et à penser que c’est naturel d’agir comme il agit.

Rassurons-nous donc sur une chose : taper le nom de son crush sur Google ne fait pas de nous des tueurs en série à la Dexter. On le voit très bien, le couple Joe/Love est au stade de la folie. Ils ne se contentent pas de traquer l’être aimé sur les réseaux sociaux. Ils répondent à des pulsions bien plus profondes que le fait de voir son ex avec un autre. Joe et Love ont tous les deux vécu un trauma qui a réveillé leurs pulsions meurtrières qui remonte à l’enfance. Comme c’est souvent le cas chez les psychopathes. Qui se ressemble s’assemble !