fbpx
Culture
Partager sur

Vampire Diaries: à cause des fans, Damon a donné des sueurs froides aux scénaristes !

Vampire Diaries: à cause des fans, Damon a donné des sueurs froides aux scénaristes !
Partager
Partager sur Facebook

Dans une interview à Digital Spy, le créateur de Vampire Diaries a confié qu'à cause des fans, Damon leur a donné des sueurs froides !

Depuis plusieurs années déjà, Vampire Diaries est une série qui a beaucoup fait parler d’elle. En effet, sortie quelques mois après Twilight, elle a fait sensation auprès des jeunes mais aussi des adultes qui sont rentrés dans le mouvement. Il faut dire que dès les premiers épisodes, Stefan joué par Paul Wesley, a fait tourner des têtes. Le beau blond était l’un des acteurs préférés. Son côté gentil et serviable ont enchanté les fans de Vampire Diares. Mais quelques temps après, son frère, Damon, joué par Ian Somerhalder lui a volé la vedette.

Au début le personnage de Vampire Diaries apparaissait exécrable et pas appréciable. Mais il a beaucoup changé au fur et à mesure des épisodes. Et c’est notamment l’influence d’Elena, jouée par Nina Dobrev, qui a transformé ce coeur de pierre. S’il était considéré comme un personnage hautain et exécrable, il s’est adouci.

Le scénariste de Vampire Diaries se confie aussi sur le personnage de Damon

Et ce changement a donné des sueurs froides au scénariste de Vampire Diaries. Dans une interview accordée au site Digital Spy, Kevin Williamson, le créateur de cette série à succès a confié : « Vous avez tendance à réagir à ce qui marche. Vous êtes dans la salle des scénaristes. Et vous imaginez ce super retournement. Et si on laissait Ian tuer le frère d’Elena. C’est une manière de faire de lui un méchant à nouveau. De retourner Elena contre lui. Damon devrait être le méchant« .

Mais ce n’est pas tout, le scénariste a aussi expliqué que les fans ont toujours adoré le diabolique Damon. L’homme a aussi ajouté : « Une fois qu’on a fait de lui un gentil, il n’était pas de le faire redevenir méchant. Le public l’aimait toujours. Et on a essayé de retourner le public contre lui. Dans le but de pouvoir le récupérer. Et c’était très dur« .