fbpx
Culture
Partager sur

The Witcher: Henry Cavill trop musclé ? Il a compliqué le travail des costumiers !

The Witcher: Henry Cavill trop musclé ? Il a compliqué le travail des costumiers !
Partager sur Facebook

Henry Cavill a joué Superman. C'est grâce à ce rôle qu'il a acquis des muscles conséquents. Ça n'a pas facilé le tournage de The Witcher !

Henry Cavill est un passionné de jeux vidéo. C’est pour ça qu’il était très enthousiaste à l’idée d’incarner Geralt de Riv dans The Witcher. Un peu trop peut-être. Il a pris tellement de muscles que ça a compliqué la vie des costumiers !

Connu pour sa carrure impressionnante, Henry Cavill n’a jamais hésité à prendre des muscles pour un rôle. C’est d’ailleurs pour ça que le personnage de Superman dans Man of Steel lui va si bien. Mais l’acteur s’est rarement impliqué dans un rôle comme celui du protagoniste de The Witcher. Connaisseur des livres et des jeux vidéo, il s’est beaucoup entraîné pour interpréter Geralt de Riv. Non seulement il a appris à manier une épée, mais il a aussi pris beaucoup de muscles.

Fort d’abdominaux, d’épaules, de biceps et de fessiers encore plus volumineux que par le passé, Henry Cavill a ravi les fans de The Witcher. Mais les costumiers travaillant sur la série n’étaient pas du même avis. Cela leur a en effet donné pas mal de fil à retordre. En tous cas plus que prévu !

Henry Cavill ensorcelle les fans de The Witcher !

C’est le site Polygon qui révèle cela dans un article consacré aux coulisses de la série événement. Le styliste Tim Aslam y confie en effet que les muscles saillants de Henry Cavill ont usé le cuir de ses vêtements plus rapidement que prévu. Les costumes s’usaient si vite que ses équipes devaient même constamment les rapiécer. Cela n’a bien sûr rien arranger que l’acteur britannique aime porter ses tenues souvent.

Toutes les pièces taillées pour The Witcher étaient très moulantes, donc Henry Cavill préférait en effet les garder sur lui. A en croire la créatrice de la série, l’acteur allait même jusqu’à manger et dormir avec. C’est ce qu’on appelle un personnage qui colle à la peau !