fbpx
Culture
Partager sur

The Walking Dead: la série critiquée par un réalisateur culte

The Walking Dead: la série critiquée par un réalisateur culte

George A Romero, le maitre du genre zombie vient de descendre en flèche The Walking Dead ou encore World War Z!

Il est sans conteste l’inventeur du genre zombie sur grand écran. Réalisateur et auteur prolifique, on doit notamment à George A Romero les désormais cultissimes « La nuit des morts-vivants » ou « zombie ». Affilié au genre depuis des décennies, George A Romero n’est pas très content de voir le genre se démocratiser de cette manière: dans sa ligne de mire, The Walking Dead et World War Z qui en prennent pour leurs grades!

World War Z: George A Romero plutôt mécontent

Voila un réalisateur en colère. Depuis des années, la déferlante de vague zombie sur le monde du cinéma et des séries télévisées ne fait pas que des heureux: le réalisateur de La nuit des morts vivants ou Land of The Dead a donné une interview au site Indiewire à l’occasion du Festival de Karlovy Vary, en République Tchèque. Pour le réalisateur américain de 75 ans, il y a tout simplement « trop de zombies dans le monde. » Le réalisateur est catégorique, particulièrement quand le journaliste lui demande si il regrette d’avoir lané le mouvement zombies: « Parfois, si » répond-il, et la raison est simple: « Je ne regrettais pas jusqu’à ce que tous ces trucs débarquent: L’Armée des morts, Zombieland, World War Z et The Walking Dead. Là, c’était le coup de grâce. Non, World War Z était le coup de grâce. » voilà qui est clair!

The Waking Dead: « soap opera avec des zombies de temps en temps » selon George A Romero

Le réalisateur avait déjà attaqué la série il y a quelques mois, la qualifiant de « soap opera avec des zombies de temps en temps ». Et cette constation a le don de déprimer le prolifique réalisateur: « Bien sûr que je me lamente. J’étais le seul à faire ça. Et j’avais mes raisons, il y avait une sorte de satire sociale, et je ne retrouve plus ça. The Walking Dead est juste un soap-opera. Quant au reste, c’est du divertissement, juste du divertissement. » Quand à World War Z, Brad Pitt a tout simplement massacré le genre zombie pour le réalisateur: « Ce n’est pas à cause du film en lui-même, c’est plus à propos du budget. Tout d’un coup, il devient acquis que si vous voulez faire un film avec des zombies, vous devez dépenser 200 millions de dollars. Moi, je suis là pour dire que non, vous n’avez pas à faire ça : je l’ai fait pour 170 000 dollars ! »