fbpx
Culture
Partager sur

The Walking Dead saison 5 épisode 12: des personnages psychologiquement marqués à jamais ? (spoiler)

The Walking Dead saison 5 épisode 12 des personnages psychologiquement marqués à jamais (spoiler)

Alors que l’épisode 12 de The Walking Dead est sorti aux États-Unis, une question commence à se poser : et si Rick et les autres avaient perdu leur humanité pour de bon ? (attention spoiler)

Diffusée pour la première fois en octobre 2010, The Walking Dead c’est bientôt cinq ans de nos vies à suivre les aventures de Rick Grimes et de ses amis sur les routes. Cependant, après tant de parcours, un petit bilan s’impose à quelques épisodes de la fin de cette cinquième saison.

« The Walking Dead », un rythme… discutable !

Nombreuses ont été les fois où les fans de la série The Walking Dead ont critiqué cette dernière, attaquant principalement un rythme inégal entre les épisodes. Les protagonistes courent après un abri, le trouve, puis passent la majeure partie de la saison concernée dans ledit refuge. Puis on recommence : ça explose dans des fins de saisons grandioses et riches en rebondissements et révélations en tout genre. Seulement, peut-on blâmer les producteurs de choisir cette recette ? Voudrions-nous que les héros cassent du zombie à tour de bras ? Sans nul doute que nous nous en lasserions bien vite.

Et si la force de cette série se trouvait justement dans ce rythme si inégal dont se plaignent certains fans ? Les héros de The Walking Dead passent leur temps à courir de refuge en refuge. On apprend dans les deux dernières saisons que les protagonistes passent plus de temps sur les routes qu’à l’abri des menaces. Et ils arrivent finalement à Alexandria, symbole de paix et d’amour entre les Hommes dans un contexte utopique presque… dérangeant. Mais cette expérience traumatisante n’aurait-elle pas changée nos héros à jamais ?

L’instinct de survie au détriment de l’Homme !

Dans l’épisode 12 de la saison 5, Rick et ses compagnons gagnent Alexandria. Mais très rapidement, le groupe de survivant se rend compte d’une chose : ils sont incapables d’être aussi négligents et inconscients que leurs hôtes.

Selon Charlie Chaplin L’homme est un animal aux instincts de survie primitifs : son ingéniosité s’est donc développée d’abord, et son âme ensuite. On peut aisément utiliser cette citation pour The Walking Dead, mais en prenant le problème dans l’autre sens. Rick Grimes et ses camarades ont passé tellement de temps à essayer de survivre qu’ils en sont devenus des guerriers, plus des civils. Ils ont donc appris à développer leur ingéniosité au détriment de leur âme.

Mais comment vont réagir Rick et les autres face aux habitants pacifistes d’Alexandria ? Et ce havre de paix ne cacherait-il pas quelque chose ? Une chose est sure, les prochains épisodes paraissent prometteurs !

Florent Douay-Pratx

Photo DR

[chained-quiz 9]