fbpx
Culture
Partager sur

The Walking Dead saison 5 épisode 11: le couple gay créé la polémique sur le Net

The Walking Dead saison 5 épisode 11: le couple gay créé la polémique sur le Net

Dimanche dernier, The Walking Dead introduisait un couple gay dans la série. Chose qui provoqué de violentes réactions homophobes sur la Toile

L’épisode 11 de a saison 5 de The Walking Dead diffusé dimanche dernier était l’occasion d’introduire un nouveau visage dans la série post-apocalyptique. Nommé Aaron, ce mystérieux étranger venait à la rencontre de Rick et sa bande pour les aider à rejoindre sa communauté : Alexandria, havre de paix, zone de sûreté qui pourrait permettre aux survivants de couler quelques jours heureux loin des zombies. Ainsi, l’épisode 11 était consacré à la relation qui allait peu à peu se construire entre Aaron et nos survivants favoris. Qui est il ? Que veut-il ? Est-il un ami ou un ennemi ? Autant de questions qui allaient peu à peu trouver un éclairage au fur et à mesure de l’épisode. A la fin de The Distance, on découvrait ainsi une nouvelle facette de Aaron : un homme aimant, qui s’inquiétait pour son petit-ami Eric blessé au combat. Les fans du comics savaient déjà que l’arrivée d’Aaron dans The Walking Dead signifiait qu’un couple gay allait se former à l’écran. Un état de fait qui a néanmoins choqué ceux qui découvraient l’histoire sur AMC dimanche et a provoqué une déferlante de propos homophobes sur le Net.

Propos homophobes sur la Toile

A la fin de l’épisode 11, Aaron retrouve son amant Eric et l’embrasse amoureusement dans une scène extrêmement touchante. Une séquence qui n’a malheureusement pas plu à tout le monde et a provoqué la polémique sur le Net, Outre-Atlantique et en France. Certaines réactions de Twittos ont d’ailleurs été extrêmement virulentes :

Les réaction homophobes se sont ainsi multipliées sur la Toile lors de la diffusion de l’épisode 11. Une chose qui a de quoi interpeller, quand on sait que le côté gore et extrêmement violent de la série n’a, semble-t-il, jamais gêné les fans…