fbpx
Culture
Partager sur

The Walking Dead: son producteur réclame 280 millions de dollars à AMC !

La bataille judiciaire se prolonge pour Frank Darabont. Ancien producteur de la série à succès The Walking Dead, il réclame 280 millions de dollars à AMC !

Une affaire judiciaire s’éternise entre l’ancien producteur de la série The Walking Dead, Franck Darabont, et la chaîne américaine AMC. Une somme est astronomique en jeu dans cette histoire.

Une histoire qui date de l’âge de pierre

Pour ceux qui prennent en cours l’affaire, nous revenons sur les faits. L’histoire d’amour ou plutôt de désamour entre Frank Darabont et la chaîne AMC remonte aux prémices de la série The Walking Dead en 2011.

En plein tournage de la saison 2 de The Walking Dead, les fans apprennent que le charismatique producteur américain de leur série préférée, Franck Darabont, est licencié par la chaîne AMC. C’est la chaîne qui diffuse The Walking Dead depuis sa création en 2010. Par conséquent, le navire The Walking Dead se retrouve sans capitaine à son bord.

Une nouvelle aussi brutale qu’inattendue qui interloque aussi les fans de la série puisque la série. Elle rencontre un succès sans précédent. La première saison attire en moyenne plus de 5 millions de téléspectateurs et ne cesse aussi d’accroître leur communauté de fans.

La chaîne AMC avance un désaccord financier pour expliquer le renvoi de leur ancien employé. Les patrons de la chaîne américaine voulaient aussi réduire le budget de The Walking Dead. La bataille judiciaire commence.

L’affaire The Walking Dead relancée

Les avocats de Franck Darabont ont déposé un certificat de préparation au procès déposé lundi. L’ancien producteur et co-créateur de la série The Walking Dead réclame plus de 280 millions de dollars (soit 250 millions d’euros) à son ancien employeur, la chaîne AMC et à la production de la série. Cette information a été rapportée par The Hollywood Reporter.

La réaction de la principale intéressée ne s’est pas faite attendre. Dans un communiqué de presse, la chaîne AMC a déclaré : « Les dommages et intérêts réclamés par les demandeurs n’ont aucun fondement dans la réalité et nous continuerons à nous défendre vigoureusement contre cette action en justice ».

Selon le plaignant, la chaîne télévisée AMC n’a pas respecté son contrat et a cessé de lui verser des millions de dollars de profits générés par la série.

Engagées depuis 2011, les poursuites judiciaires engagées par Franck Darabont à l’encontre de la chaîne AMC se poursuivent. Aujourd’hui, une étape est franchie. Un procès pourrait se tenir courant 2018.

Corentin Gouriou