Culture
Partager sur

The Front Runner: Hugh Jackman dans la peau de Gary Hart, le politicien qui fait scandale !

the-front-runner-hugh-jackman-dans-gary-hart-politicien-scandale
Partager
Partager sur Facebook

The Front Runner est l'histoire de Gary Hart incarné par Hugh Jack dans sa course aux élections de 88. Un démarrage fort qui parle d'une vérité qui dérange !

The Front Runner retrace l’histoire vraie de Gary Hart. Alors jeune sénateur, il est promis comme favori aux élections de 88. Véritable idole des votants américains, ce trace devant lui un bel avenir. Mais son ascension fulgurante va être de courte durée et son principal ennemi va s’avérer être de toute autre nature !

The front Rrunner: les prémisses d’une réalité actuelle ?

Gary Hart est l’outsider s à l’investiture Démocrate des élections de 1988. Il séduit et convainc de plus en plus d’américains et semble bien être le prochain représentant Démocrate. Entouré d’une équipe de campagne dévouée, il enchaîne les émissions de radios, de télévisions et meetings. Sa femme et sa fille l’accompagnent également dans l’image d’une famille modèle américaine. Un critère très important dans l’élection d’un candidat, quand on sait que la dimension humaine devient tout aussi importante. Fait novateur pour l’époque puisque la vie privée interagit maintenant à part entière dans l’opinion public.

Les gens veulent savoir et connaître l’homme dans son intimité. Mais son éblouissante progression, s’arrête brusquement suite à une révélation scandaleuse. Celle de sa liaison secrète avec Donna Rice. C’est ainsi que, pour la toute première fois de l’histoire, une nouvelle forme de médiatisation va naître. Le journalisme politique va alors rejoindre la presse à scandale pour participer à la chute d’un candidat aux élections. C’est ainsi que l’histoire de Gary Hart marque profondément et historiquement la scène politique au-delà même des frontières.

The front Rrunner : une vérité qui dérange

The Front Runner traite d’un point de vue à la fois subjectif et objectif la situation. Tantôt nous somme dans un cadre impersonnel et intemporel tantôt nous sommes au plus proche de sa femme et de l’homme dans son intimité. On assiste à sa défaite d’un point de vue purement historique. Hugh Jackman quant à lui, est tout simplement saisissant dans l’interprétation qu’il fait de Gary Hart.

Et le discours sur les médias, parle d’une réalité qu’il faut bien reconnaître. On voit ainsi les prémisses d’un journalisme en quête de scoop aguicheur. Le constat aujourd’hui se traduit par de « l’infotainment » qui mélange informations et presse à scandale à la poursuite du buzz et des clics. Bien loin du métier de journalisme pur.

Du côté des politiques c’est devenu le même combat. Devenus eux aussi de véritable « people » ou leur vie privée est exposée sur le devant de la scène ; et contribue au même titre que l’expérience et autres qualifications à l’image du politicien et de son rôle dans la vie politique. On pense bien évidement à Bill Clinton et l’affaire Monica Lewinsky, François Hollande et sa virée secrète en scooter ou encore très récemment Mr Trump et Me Karen McDougal.

The Front Runner nous offre alors une vue d’ensemble sans prendre de prise de position avec un Hugh Jackman fascinant mais qui pour autant nous laisse coi. Est-il un de ces nombreux politiciens véreux ou alors est-il un visionnaire intègre ? À nous d’en juger sans pour autant avoir toutes les clés en main. Une perception juste du monde politique qui se façonne par les médias et pire encore par l’homme lui-même qui se prête au jeu.

Lors de son retrait, Gary Hart déclara :

« Dans la vie publique, il y a des choses intéressantes, mais ça ne veut pas nécessairement dire qu’elles sont importantes ».

.