fbpx
Culture
Partager sur

Stranger Things saison 4: Maya Hawke (Robin) fière de son personnage !

Stranger Things saison 4: Maya Hawke (Robin) fière de son personnage !

Dans une interview à Variety, Maya Hawke (Robin) a fait plusieurs révélations sur son personnage. Elle semble très fière de l'incarner !

Au cours de la 3ème saison de Stranger Things, les fans ont fait la rencontre de Maya Hawke (Robin). Très vite, elle a su se faire apprécier. Et il semblerait que l’actrice aime aussi beaucoup son rôle.

Dans une interview accordée à Variety, Maya Hawke (Robin) de Stranger Things a expliqué : « En tant qu’acteur, vous n’êtes pas simplement fan d’une série en tant que simple entité« .

L’actrice de Stranger Things a aussi : « Vous êtes fan des gens qui la font, de ce qui se passe à l’écran, des dialogues, de l’environnement. Et du bon temps que les gens semblent passer en la faisant ».

Elle a aussi ajouté : « Je n’ai pas eu une réaction hystérique de fan. J’ai eu une réaction d’excitation à l’idée de pouvoir réciter un dialogue que les frères Duffer avaient écrit de façon si intelligente et spécifique« .

Stranger Things saison 4: Maya Hawke (Robin) fière de son personnage !

Maya Hawke très fière de jouer Robin dans Stranger Things

Maya Hawke a aussi révélé qu’elle avait beaucoup aimé la relation que Robin avait avec Steve dans Stranger Things. Elle a fait des confidences sur l’homosexualité de Robin. « Les hommes et les femmes ne sont que très rarement autorisés à être simplement amis à l’écran«  a révélé la jeune femme.

La comédienne de Stranger Things a aussi ajouté : « Il y a toujours cette situation où au moins l’un des deux a des sentiments. Et là, c’est vraiment rafraîchissant de voir un tel lien entre un homme et une femme qui n’est pas romantique« .

Elle a aussi confié : « C’est de leur unité que naît cette véritable amitié dans la compréhension à travers l’opposition. C’est presque révolutionnaire. J’adore jouer Robin. Elle me permet aussi d’embrasser des parties de moi que je tente souvent de cacher ».

Pour finir, la jeune femme a conclu : « Elle a cette noirceur en elle. Cette sorte de démarche bizarre. Elle est un peu marginale… Ce sont des pièces de ma personnalité ».